Un sa­lon qui a du mor­dant

Deuxième sa­lon du chiot à la Grande Halle jus­qu’à ce soir

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME LOISIRS - My­riam Déborbe my­riam­de­borbe@gmail.com

Le deuxième sa­lon du chiot se tient jus­qu’à ce soir à la Grande Halle d’Au­vergne. L’oc­ca­sion de s’at­ten­drir de­vant ces boules de poils, mais aus­si d’en ap­prendre un peu plus sur le plus vieil ami de l’homme.

Ils sont qua­si­ment tous là, tous les plus connus du moins : des saintber­nard, aux chi­hua­huas, en pas­sant par les beagles et ber­gers al­le­mands, il y en a de toutes les races et de toutes les cou­leurs.

« Le plus im­por­tant pour choi­sir un chien ce n’est pas son ap­pa­rence, c’est son ca­rac­tère. Par exemple le fox est très in­dé­pen­dant alors que le bou­vier ber­nois sui­vra son maître par­tout » ex­plique Gwe­naël Quere.

À chaque chien son maître et à chaque maître son chien en somme. Et des chiens, il y en a 350 de 48 races en ce mo­ment au sa­lon du chiot, à la Grande Halle d’Au­vergne, à Cour­non. À l’en­trée, de grands pan­neaux ex­pliquent les par­ti­cu­la­ri­tés de chaque race, dé­montent les idées re­çues sur le plus vieil ami de l’homme, une vi­déo ex­plique même com­ment éle­ver un jeune chien.

« Notre am­bi­tion ce n’est pas seule­ment de faire du zoo, mais de faire en sorte que les gens re­partent en ayant ap­pris quelque chose sur l’ani­mal qu’ils ont chez eux » conti­nue Gwe­naël Qué­ré. Mais le but c’est aus­si de vendre : comp­ter entre 650 et 2.500 € le chiot se­lon les races. Taille des por­tées et donc ra­re­té, pe­di­gree, jouent beau­coup sur le prix d’un chien.

Au dé­tour d’un en­clos, une fa­mille ad­mire un groupe de ber­gers aus­tra­liens. En­fin aus­tra­liens… « Ils ont des ori­gines basques, ce sont des ber­gers par­tis en Aus­tra­lie éle­ver leurs mé­ri­nos qui les ont em­me­nés avec eux » ra­conte Anne, éle­veuse de ces « chiens de tra­vail, qui aiment se dé­pen­ser, mais qui sont aus­si ca­pables de se po­ser en fa­mille. »

Seul grand ab­sent de ce sa­lon, le chat, pré­vu à l’ori­gine, mais dont la pér iode de re­pro­duc­tion convient peu à la pré­sen­ta­tion en sa­lon à cette pé­riode.

VENTE.

L’âge lé­gal pour vendre un chien est de 8 se­maines mi­ni­mum.

PHO­TO RÉ­MI DUGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.