Une plate-forme ci­toyenne et res­pon­sable

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAG DIMANCHE -

Jaïs Ela­louf porte un pro­jet de créa­tion de Mu­sée psy­ché­dé­lique. Sa concep­tion et ses plans ont été réa­li­sés. Une équipe pres­sen­tie a été consti­tuée. Des par­te­naires s’y in­té­ressent, comme le ca­bi­net Culture de Ges­tion, le mu­sée de la Mai­son Rouge, Ra­dio No­va, le Centquatre, etc. Le pro­jet en est au stade de re­cherche d’un lieu et de fonds. « Pa­ris ou sa ré­gion se­rait idéal mais une ville moyenne est pos­sible », af­firme Jaïs Ela­louf. Le plan du mu­sée com­porte sept es­paces. L’un deux concerne l’en­fance, avec une salle scien­ti­fique et une salle mu­séale. Un es­pace porte sur les in­fluences : ce qui a in­fluen­cé l’art psy­ché­dé­lique et l’im­pact de ce der­nier sur la créa­tion contem­po­raine. Un autre s’in­té­resse aux illu­sions d’op­tique. Des salles sont dé­diées à la mu­sique, au ci­né­ma, à la so­cié­té, à la spi­ri­tua­li­té. « Cet es­pace est im­por­tant car l’art psy­ché­dé­lique ma­ni­feste sou­vent une quête d’ab­so­lu », ex­plique Jaïs Ela­louf. Le mu­sée com­pren­dra aus­si une salle de spec­tacle, une ga­le­rie où in­vi­ter des ex­po­si­tions tem­po­raires, un es­pace de libre créa­tion pour des ar­tistes en ré­si­dence, une bi­blio­thèque de la contre-culture, une bou­tique et une ca­fé­té­ria bio. Ce Mu­sée psy­ché­dé­lique est vou­lu comme « une plate-forme ci­toyenne et res­pon­sable ». Son am­bi­tion est d’in­ci­ter « à ou­vrir les sen­si­bi­li­tés, d’éveiller l’en­vie de créer et d’agir, par l’in­tros­pec­tion que fa­vo­rise sa thé­ma­tique ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.