UNE CAN­DI­DA­TURE UNIQUE POUR L’UDI À LA PRI­MAIRE ?

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - FRANCE & MONDE ACTUALITÉS -

L AG A R D E M E N AC E , MO R I N M E T E N GARDE. Les cen­tristes en émoi. Her­vé Mo­rin, pré­sident ré­élu hier du Nou­veau Centre, a mis en garde l’UDI –dont son par­ti est l’une des prin­ci­pales com­po­santes – contre une can­di­da­ture unique pour l’UDI à la pri­maire, vi­sant son pré­sident Jean­Ch­ris­tophe La­garde (pho­to AFP), et pré­ve­nant que le cas échéant le NC re­pren­drait sa « li­ber­té ». Hier, Jean­Ch­ris­tophe La­garde a évo­qué la pos­si­bi­li­té que le par­ti cen­triste parte seul à l’élec­tion pré­si­ den­tielle de 2017 faute d’un ac­cord sur la pri­maire avec Les Ré­pu­bli­cains (LR). L’UDI doit dé­ci­der lors d’un con­grès le 20 mars si elle par­ti­cipe ou non au pro­ces­sus de cette pr imaire, et le cas échéant com­ment, en dé­ci­dant d’en­voyer, ou non, un can­di­dat. La can­di­da­ture de son pré­sident, Jean­Ch­ris­tophe La­garde, est l’une des pos­si­bi­li­tés ré­gu­liè­re­ment évo­quée. Le con­grès du Nou­veau Centre avait au­pa­ra­vant adop­té à la qua­si­una­ni­mi­té une mo­tion in­di­quant qu’ « une can­di­da­ture unique se­rait mor­telle pour l’UDI ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.