Pin­tu­rault s’in­cline de­vant Hirscher, qui dé­croche un 5e gros globe

Une vic­toire en sla­lom géant pour l’Au­tri­chien, à Kran­js­ka Go­ra

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS L'ACTU NATIONALE -

Une vic­toire de­vant Alexis Pin­tu­rault, un pe­tit globe de sla­lom géant et sur­tout un cin­quième gros globe de cris­tal consé­cu­tif, ex­ploit in­édit jus­qu’à pré­sent : Mar­cel Hirscher a rap­pe­lé sa­me­di à Kran­js­ka Go­ra ( Slo­vé­nie) qu’il est le pa­tron in­con­tes­table de la Coupe du monde.

« Ce n’est pas moi qui ai per­du, c’est Mar­cel qui a ga­gné. Des courses où l’on ter­mine deuxième après avoir tout don­né, et où l’on n’a rien à se re­pro­cher, ça se sa­voure. Mar­cel a tout sim­ple­ment été le meilleur » , a sa­lué la nou­velle étoile du ski fran­çais.

Ar­ri­vé deuxième à 53/100e de l’Au­tri­chien, dans des condi­tions exé­crables ­ un mé­lange de pluie et de neige fon­due ­, le skieur de Cour­che­vel, âgé de 24 ans, s’est in­cli­né pour la pre­mière fois en cinq géants, après avoir été sa­cré la veille dans la sta­tion slo­vène.

Avec 111 points de re­tard dans la spé­cia­li­té avant les fi­nales de St Moritz (Suisse), il perd toute pos­si­bi­li­té de ran­ger le pe­tit globe de géant à cô­té de ce­lui du com­bi­né, dé­cro­ché le mois der­nier.

« Avec le dé­but de sai­son ( mé­diocre, ndlr) que je fais, c’est in­croyable de fran­chir les 1.000 points et d’être là où je suis. Il n’y a pas si long­temps, les 1.000 points étaient très, très loin », a rap­pe­lé sans amer­tume Pin­tu­rault, qui avait été vic­time d’une vi­laine chute en dé­cembre à Bea­ver Creek.

« C’est ma meilleure sai­son »

Avec sa vic­toire, Hirscher, 27 ans, dé­croche de fac­to son cin­quième gros globe de cris­tal consé­cu­tif, un ex­ploit in­édit. Son der­nier concur­rent, le jeune Nor­vé­gien Hen­rik Kris­tof­fer­sen, a per­du sa­me­di des points dé­ci­sifs en se clas­sant troi­sième, à 1”59.

Un skieur avait dé­jà rem­por­té cinq gros globes avant Hirscher le Luxem­bour­geois Marc Gi­rar­del­li. Mais il avait ré­col­té ces tro­phées sur une pé­riode de neuf ans (entre 1985 et 1993) et non à la suite.

« C’est évi­dem­ment une jour­née très spé­ciale pour moi », a so­bre­ment com­men­té le cham­pion au­tri­chien. « Vu mes sta­tis­tiques, c’est ma meilleure sai­son. Mais c’est aus­si celle où j’ai le plus dû me battre, voire me dé­battre », a­t­il sou­li­gné.

PA­TRON.

L’Au­tri­chien Hirscher.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.