Al­ber­to Con­ta­dor re­prend ses marques

Contre­la­montre dans les Yve­lines, ce di­manche

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS L'ACTU NATIONALE -

Al­ber­to Con­ta­dor re­prend ses marques dans Pa­ris-Nice, la pre­mière grande course par étapes de la sai­son cy­cliste qui com­mence ce di­manche par un contre­la-montre dans les Yve­lines et pro­pose à l’Es­pa­gnol un ri­val prio­ri­taire, le Bri­tan­nique Ge­raint Tho­mas.

Du­rant huit jours, Con­ta­dor (33 ans) re­trouve une épreuve qu’il n’a plus cou­rue de­puis sa deuxième vic­toire en 2010. Et aus­si un ri­val au maillot noir, ce­lui de l’équipe Sky, puis­qu’à dé­faut de Ch­ris Froome, son fu­tur ad­ver­saire d u To u r d e F r a n c e e n juillet, il au­ra af­faire à un autre Bri­tan­nique, Tho­mas (29 ans), qui cherche à ob­te­nir un sta­tut su­pé­rieur.

Rou­leur de pre­mière force ( cham­pion olym­pique avec l’équipe bri­tan­nique de pour­suite à Londres), le Gal­lois a pro­gres­sé dans les mon­tées. Même s’il n’est pas un pur grim­peur, il peut s’ac­com­mo­der des deux ar­ri­vées en mon­tée de la « course au so­leil » . Dès mer­cre­di au Mont Brouilly, où l’ef­fort convient sur­tout aux pun­cheurs ( 3 km à 7,7 %), puis trois jours plus tard à la Ma­donne d’Utelle, une longue as­cen­sion ( 15,3 km) mais de pente moyenne (5,7 %).

« Le par­cours est l’un des plus dif­fi­ciles dont j’ai sou­ve­nir dans Pa­ris­Nice », af­firme le Ma­dri­lène qui dis­pute sa ( pro­bable) der­nière sai­son au plus haut ni­veau. « C’est une course qui m’a tou­jours conve­nu. Elle donne le rythme et une bonne base par la suite. L’équipe Tin­koff vient pour se battre pour la vic­toire » . Con­ta­dor, qui avait su­bi une dé­faillance mé­mo­rable en 2009 alors que la vic­toire lui pa­rais­sait ac­quise, sait que les pièges sont nom­breux. Tant à cause du par­cours ( at­ten­tion aux che­mins de pierre pré­cé­dant l’ar­ri­vée lun­di à Ven­dôme) que de l’ad­ver­si­té. Ain­si, l’Aus­tra­lien Ri­chie Por te, un ha­bi­tué de l’épreuve qu’il a ga­gnée à d e u x re p r i s e s ( 2 0 1 3 e t 2015).

Le vain­queur sor­tant, en vue en jan­vier, est ap­pa­ru en­suite en re­trait au Tour d’Oman. Son ni­veau ac­tuel de­vrait être éta­lon­né dès le prologue de Con­flans­Sainte­Ho­nor ine, que vise le Néer­lan­dais Tom Du­mou­lin, l’un des hommes à suivre du­rant la se­maine tout comme l’ex­cham­pion du monde por­tu­gais Rui Cos­ta ( 2e en 2014) et Si­mon Spi­lak, le Slo­vène passe­mu­raille qui sait se faire ou­blier jus­qu’au mo­ment dé­ci­sif ( 3e en 2015).

Les chances des Fran­çais

Les Fran­çais ont leurs chances sur les dif­fé­rents ter­rains. Même si Na­cer Bou­han­ni et Ar­naud Dé­mare af­frontent dans les spr ints une très haute concur­rence ( Kris­toff et Kit­tel sur­tout, mais aus­si Mat­thews et Grei­pel, en phase de re­prise) et si Ro­main Bar­det, fa­vo­ri­sé par la se­conde moi­tié de la se­maine, se montre cir­cons­pect. « J’ai sou­vent été dé­çu par le pas­sé », re­marque le gr im­peur au­ver­gnat, l’un des pre­miers rôles du pe­lo­ton en mon­tagne.

CON­TA­DOR. Vain­queur sur le Tour de l’Al­garve, l’Es­pa­gnol est de re­tour sur Pa­ris-Nice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.