Ce Cler­mont-là a clai­re­ment de l’ave­nir !

Les Asé­mistes re­trouvent peu à peu la grande forme et peuvent voir loin...

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS RUGBY - Valéry Le­fort

Le chan­ge­ment, c’est main­te­nant ! Et ce­la se voit. Cler­mont surfe à nou­veau sur des stan­dards de jeu éle­vés. Tout le monde semble ti­rer dans le même sens.

C’est un re­cord dont Gre­noble se se­rait bien pas­sé. Les Isé­rois ont su­bi la plus grosse dé­rouillée de leur his­toire à do­mi­cile. 45 points et 6 es­sais qui marquent le grand re­tour de l’ASM vers les som­mets du Top 14.

En­tame par­faite. Ja­mais une équipe n’avait em­po­ché le bo­nus of­fen­sif... à l’ex­tér ieur en si peu de temps. Huit mi­nutes chro­no pour étouf­fer de concert le FCG et un pu­blic hé­bé­tés : 0­21 puis 0­28 !

Confiance de re­tour. L’ASM a pro­fi­té de l’apa­thie dé­fen­sive de Gre­noble pour ca­pi­ta­li­ser aus­si vite. Ma i s c e t t e o p é r a t i o n « portes ou­vertes » , les Cler­mon­tois ont éga­le­ment su la pro­vo­quer, à l’image de l’in­sa­tiable Na­kai­ta­ci ( voir ci­des­sous). Preuve que la confiance est de re­tour. Les contours de ce re­gain col­lec­tif étaient ap­par us face à Oyon­nax ( 44­16). Mais comme c’était face à une équipe pro­mise au Pro D2, ce­la de­man­dait confir­ma­tion. « De­puis deux à trois se­maines, je sens qu’il se passe quelque chose, que nous avons une em­prise sur le jeu », note Azé­ma.

Des ca­dors qui montent en puis­sance. Une heure après la dé­route, Fa­brice Lan­dreau, le coach du FCG, était en­core sous le charme de la pres­ta­tion au­ver­gnate. « Ce Cler­mont­là est trop fort pour nous. Leurs in­ter­na­tio­naux nous ont fait très mal. On sent que ces mecs, un peu en ba­lance en équipe de France, ont en­vie de mon­trer leurs qua­li­tés. Ils ont sor­ti leurs griffes ». Pour, à la sor­tie, dé­chi­que­ter Gre­noble.

Outre Na­kai­ta­ci qui ne pour­ra pas être ou­blié très long­temps s’il conserve ce tem­po, Fo­fa­na re­vient aus­si. Mal­gré un es­sai ou­blié en route en se­conde pé­riode (en­avant), il re­trouve des stan­dards de haut ni­veau. Les deux jeunes 2e ligne Je­dra­siak et Va­haa­ma­hi­na sont là. Alors que Sped­ding s’est ré­vé­lé convain­quant. Par­ra, non re­te­nu, est éga­le­ment à l’unis­son (6 sur 6 au pied).

Une re­pr ise par­faite. Après les congés, on se de­man­dait com­ment Cler­mont al­lait gé­rer ce vi­rage com­pli­qué, avec deux dé­pla­ce­ments ar­dus chez sa bête noire cas­traise puis à Gre­noble ? Sans doute la fin de sai­son ­ sur­tout son ap­proche ­ se jouait dé­jà un peu là... Les deux obs­tacles ont été fran­chis aus­si sû­re­ment que le meilleur des pneus al­pins sur la neige. Avec 14 points pris sur 15, et deux ré­cep­tions à ve­nir ( Brive et Tou­louse), l’ASM a l’oc­ca­sion de s’en­kys­ter dans le haut du ta­bleau. A ce ni­veau, il a de quoi voir l’ave­nir avec en­train et une cer­taine sé­ré­ni­té.

FON­DA­MEN­TAUX. Si l’at­taque a été chi­rur­gi­cale et pro­li­fique, les avants n’ont pas été en reste à l’image ici de Va­haa­ma­hi­na, sou­ve­rain dans l’ali­gne­ment. Gre­noble a per­du cinq de ses lan­cés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.