Les Pan­thères avaient vrai­ment les crocs

Cha­ma­lières sans trem­bler (3­0), hier, face à Van­doeuvre­Nan­cy

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE - Jean-Fran­çois Nu­nez CHA­MA­LIÈRES (Gym­nase Cha­trousse).

Cha­ma­lières a fait un grand pas vers le main­tien, hier soir, en bat­tant Van­doeuvre-Nan­cy avec as­su­rance. Les Pan­thères ont joué sur leurs points forts comme leur puis­sance phy­sique et leur pré­sence au fi­let.

La bonne af­faire pour Cha­ma­lières. Les Pan­thères ont cro­qué sans re­te­nue dans ce match dé­ter­mi­nant pour le main­tien, hier soir, dans un chau­dron de Cha­trousse gar­ni par une af­fluence re­cord de 657 spec­ta­teurs à l’unis­son de leurs pro­té­gées. Van­doeuvre­Nan­cy, la vic­time de la soi­rée, est en ef­fet pas­sé à la trappe (3­0), sans don­ner le sen­ti­ment de pou­voir in­ver­ser la ten­dance.

LA FICHE

Gar­reau Dje 5, Wai­ri­mu 4, De­keu­ke­laire 2, Na­na Tchoud­jang 15, Kha­dam­bi 14, Fot­so 16 ; puis Bu­vat, Ga­tere, puis Ma­ku­to, Faw­ziya.

Hol­lin­ger 7, Ni­ko­lo­va 1, Dji­la­li 6, Stoya­no­va 6, Sa­ger-Wei­der 9, Ma­ly­she­va-Pelc 3 ; puis Mayer, Mo­len­dijk, Smi­do­va 4, Le­fèvre, Ber­nard.

Ce q u i t t e o u d o u b l e, même si At­man Tou­ba­ni n’avait pas vrai­ment in­sis­té sur cet as­pect du dé­bat, n’a pas échap­pé aux lo­cales qui ont sur­vo­lé leur su­jet, le jeu et un ad­ver­saire dé­pas­sé dans tous les com­par­ti­ments. Il y avait sû­re­ment un peu de stress et de pres­sion, mais Cham a l i è re s n’ a p a s s u b i , même s’il a dis­pu­té plus qu’un simple match.

Il pou­vait re­dou­ter le coup de pompe phy­sique et les ef­fets de la las­si­tude men­tale avec ce qua­trième match en douze jours, mais en pre­nant le score et beau­coup de confiance sur les pre­miers échanges, i l a ég a l e m e n t d o u c h é l’ap­pé­tit des vi­si­teuses.

Les Pan­thères y sont par­ve­nues dès un pre­mier set long­temps ser­ré. Jus­qu’au se­cond temps mort tech­nique ( 16­15), au­cun des deux pro­ta­go­nistes ne sem­blait en me­sure de creu­ser une dif­fé­rence même lé­gère. Le pre­mier à y par­ve­nir a pris un avan­tage. Et Cha­ma­lières n’a pas ra­té le coche (25­19).

Les Puy­dô­moises pou­vaient dif­fi­ci­le­ment rê­ver meilleure en­tame. Il fal­lait alors te­nir bon en ré­cep­tion, faire preuve de cette pa­tience qui leur fait par­fois dé­faut. Van­doeu­vreNan­cy a cher­ché une so­lu­tion, mul­ti­plié les chan­ge­ments, va­rié au maxi­mum. Les vi­si­teuses ont co­gi­té toute la soi­rée. Ce ma­tin, elles n’avaient tou­jours pas trou­vé.

Le deuxième set a ain­si fi­lé à la vi­tesse d’un smash le long de la ligne de Na­na Tchoud­jang, une nou­velle fois dé­ter­mi­nante dans la bonne te­nue des Pan­thères. Il fal­lait im­po­ser sa puis­sance phy­sique pour es­pé­rer l’em­por­ter. Cha­ma­lières a fait mieux que ce­la en do­mi­nant de la tête et des épaules ce sec­teur du jeu. Ir­ré­mé­dia­ble­ment, sû­re­ment (25­16).

L’en­vie était plus forte chez les lo­cales. Les Pan­thères avaient faim de vic­toire, faim de ces points leur en­trou­vrant les portes du main­tien. Et si proches d’une vic­toire à trois points qui ré­duit l’ad­ver­saire au si­lence sur le plan comp­table, Cha­ma­lières n’a pas ca­lé.

En ef­fet, les Pan­thères ont pour­sui­vi leur tra­vail de sape sans ja­mais ré­duire la voi­lure ou se re­po­ser sur leurs lau­riers ( 25­14). Elles ont ru­gi de plus en plus fort, saou­lant de coups ga­gnants des vi­si­teuses, fi­na­le­ment K­O.

RÉ­SUL­TATS & CLAS­SE­MENT

IN­TEN­SI­TÉ. Les Pan­thères ont joué avec fougue et en­vie face à une équipe de Van­doeuvre-Nan­cy étouf­fée, prise à la gorge du dé­but à la fin. PHO­TO FRAN­CIS CAMPAGNONI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.