Week-end de fo­lie dans les sta­tions du San­cy

Très forte af­fluence ce week­end à la sta­tion de Su­per­Besse bien en­nei­gée et bai­gnée de so­leil

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - Loïc Bé­cart lo­cale@cen­tre­france.com

De la neige fraî­che­ment tom­bée et du so­leil : c’est le cock­tail ga­gnant pour voir une clien­tèle, es­sen­tiel­le­ment ré­gio­nale, prendre d’as­saut Su­per-Besse.

Un week­end de grosse af­fluence à Su­per-Besse, comme hier, c’est un peu la file d’at­tente per­ma­nente. Et ça com­mence bien en amont des pistes. Dans le bou­chon de la der­nière mon­tée de bi­tume avant d’at­teindre les par­kings, bon­dés, et les com­merces, pris d’as­saut.

En haut, tou­jours avec le sou­rire, Eric, char­gé de la cir­cu­la­tion, ac­cueille les vi­si­teurs et les ai­guille : « Je suis le pre­mier con­tact des gens avec la sta­tion. À par­tir de 7 h 30, et toute la ma­ti­née, ça n’a pas ar­rê­té. Les per­sonnes de­mandent où sont les lo­ca­tions, les for­faits… Ceux qui ont une ré­ser­va­tion pour une chambre ou un lo­ge­ment, je les laisse al­ler tout droit. Les autres, c’est di­rec­tion le par­king. »

Sauf que bien avant 10 heures, ceux­ci af­fi­ chent dé­jà com­plet. Et le blanc des nom­breux cam­ping­cars se su­per­pose sur ce­lui de la neige. Alors il faut guet­ter les em­pla­ce­ments dé­ga­gés sur le bas­cô­té pour se ga­rer, jusque dans les pre­miers hec­to­mètres du col de la Geneste. Là, cer tains optent pour le par­cours en ra­quettes, d’autres foncent vers les pistes, le sac à dos rem­pli de ba­guettes de pain, à l’image de ces cinq amis ve­nus de Haute­-Ga­ronne.

Alors la ma­ti­née risque de se ré­su­mer pour beau­coup à une longue suite de files d’at­tente : pour les for­faits, la lo­ca­tion de ma­té­riel, l’ac­cès aux re­mon­tées. Plus tard en­core pour se res­tau­rer.

Une af­fluence à la­quelle s’at­ten­daient les pro­fes­sion­nels du tou­risme.

« On a beau­coup de Cler­mon­tois et d’ha­bi­tants de la ré­gion qui viennent, es­time Luc Stel­ly, di­rec­teur de l’Of­fice de tou­risme du San­cy. Ils n’ont pas eu beau­coup de bons wee­kends cette sai­son. Et ce­lui­ci en est un. Avec du so­leil et de la neige fraîche. On es­père d’autres week­ends comme ce­lui­ci d’ici la fin de sai­son, d’au­tant qu’on a une clien­tèle lo­cale très ré­ac­tive ».

Les skis ou les Tuche ?

Les pre­mières im­pres­sions sont là : les trois hô­tels de la sta­tion af­fichent com­plet et la ré­ser­va­tion des for­faits s’est sur­tout faite à la jour­née, se­lon les dires de plu­sieurs ven­deurs.

Et pour ceux qui ne sont ni skis, ni ra­quettes ? Il y a un ci­né­ma en bas des pistes. « Ouais, mais il faut voir s’il y a Les Tuche, si­non c’est pas la peine » , lance un homme au groupe avec le­quel il se trouve. Oui, il fait par­tie des films à l’af­fiche. Mais bon, il y a de quoi trou­ver à s’oc­cu­per par ce temps à Su­per Besse, non ?

PHO­TO L.B.

FOULE. C’était l’af­fluence des grands jours à Su­per-Besse hier. D’autres week-ends comme ce­lui-ci sont en­core es­pé­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.