À la re­con­quête des friches ur­baines

C’était un pe­tit jar­din qui sen­tait bon le mé­tro­po­li­tain, dit la chan­son. Et si les jar­dins par­ta­gés étaient une so­lu­tion pour re­don­ner vie aux nom­breuses friches ur­baines tout en créant du lien social ?

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAG DIMANCHE - Fa­brice Mi­na fa­brice.mi­na@cen­tre­france.com

De­puis le mi­lieu des an­nées 70, dans plu­sieurs grandes villes du monde, des guér ille­ros verts lancent des bombes de graines pour faire pous­ser fleurs et lé­gumes dans les es­paces aban­don­nés. En France, ces ac­ti­vistes en­vi­ron­ne­men­taux oeuvrent sur­tout à Pa­ris.

L’ A u v e r g n e semble échap­per à ce mou­ve­ment ori­gi­nal. Mais il existe des ini­tia­tives de par­ti­cu­liers qui mé­ritent d’être sou­li­gnées. Comme celle lan­cée par huit fa­milles de Riom mo­ti­vées pour in­ves­tir un ter­rain mu­ni­ci­pal aban­don­né. Au risque de perdre le sta­tut de gué­rille­ros, ces pré­cur­seurs ont choi­si de me­ner leur com­bat en bonne et due forme. Et ils ont en­ta­mé des dé­marches au­près de la mair ie pour in­ves­tir 2.300 m2 de terre in­oc­cu­pée sur le ter­ri­toire com­mu­nal.

« C’est un tra­vail de longue ha­leine pour convaincre les élus, ex­plique Xa­vier Ba­zelle, qui, avec son frère, est à l’or igine du pro­jet. En France, nous sommes en re­tard sur le su­jet. Des villes comme Tod­mor­den en An­gle­terre ou De­troit aux États­Unis ont lan­cé des ac­tions pour tendre à l’au­to­suf­fi­sance ali­men­taire. Notre idée est de faire du ma­raî­chage bio et fa­mi­lial qui n’épuise pas les terres et qui a un im­pact po­si­tif sur l’en­vi­ron­ne­ment. C’est un concept glo­bal ins­pi­ré de la per­ma­cul­ture. Nous es­pé­rons ser­vir d’exemple et créer des vo­ca­tions. À terme, ce­la pour­rait même être créa­teur d’em­plois. »

Après plu­sieurs an­nées d e l o b by i n g , l a m a i r i e vient d’ac­cep­ter de louer la fr iche à ces fa­milles ( pour un loyer de l’ordre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.