À la une

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - 7 JOURS EN POLITIQUE - Claude Lesme

Em­ma­nuel Ma­cron qui a fait la une, cette se­maine, à jet conti­nu, des jour­naux et des ma­ga­zines a fi­ni par aga­cer ses col­lègues du gou­ver­ne­ment, comme le sou­ligne Sté­phane Le Foll : « Ça de­vient un spé­cia­liste des unes. Très bien. Il le mé­rite. Il a énor­mé­ment de ta­lent. Mais le ta­lent pour qu’il s’ex­prime sur le long terme doit s’ins­crire dans une aven­ture col­lec­tive ».

Il est vrai qu’à force de la jouer « per­so », le mi­nistre de l’Éco­no­mie fi­nit par se créer beau­coup d’ini­mi­tiés, sur­tout à gauche. Un son­dage Ifop­Pa­ris Match ne vien­dra pas d’ailleurs en­rayer cette ten­dance puisque le sé­millant tren­te­naire bé­né­fi­cie de 51 % d’opi­nions fa­vo­rables chez les Fran­çais avec un score épous­tou­flant de 71 % chez les élec­teurs de Les Ré­pu­bli­cains et seule­ment un pe­tit 40 % chez les sym­pa­thi­sants de gauche. Cher­chez l’er­reur !

Mais dans un pays fi­gé de­puis des dé­cen­nies, l’an­cien ban­quier en phase avec son époque et les nou­velles gé­né­ra­tions a fi­ni par in­car­ner la ré­forme, en rin­gar­di­sant tous les ac­teurs po­li­ti­ ques y com­pris à droite, même si son pre­mier fait d’armes, la loi Ma­cron, reste bien mo­deste.

En tout cas en sur­fant sur sa po­pu­la­ri­té, Em­ma­nuel Ma­cron s’ef­force de tis­ser dis­crè­te­ment sa toile et d’ac­cu­mu­ler des sou­tiens si une ou­ver­ture se fai­sait jour en 2017. Plus sû­re­ment, il pré­pare l’in­évi­table re­com­po­si­tion après la pré­si­den­tielle où il au­ra pour han­di­cap sa part de res­pon­sa­bi­li­té dans le bi­lan du quin­quen­nat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.