Cler­mont, une vic­toire à mi-temps

Une pre­mière pé­riode maî­tri­sée et bo­ni­fiée, puis… plus rien

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS RUGBY - Ch­ris­tophe Bu­ron

Do­mi­na­teurs dans tous les sec­teurs du jeu lors d’un pre­mier acte fruc­tueux, les Cler­mon­tois ont en­suite bais­sé de pied pour lais­ser les Bri­vistes prendre peu à peu l’ini­tia­tive. Au fi­nal, l’es­sen­tiel est as­su­ré avec ce suc­cès bo­ni­fié.

Un0à 0 pour scel­ler une se­conde pé­riode brouillonne, ha­chée et sans les traits de lu­mière de la pre­mière, il ne fal­lait pas ra­ter, hier soir dans un stade Mi­che­lin à l’af­fluence re­cord (18.100 spec­ta­teurs), les qua­rante pre­mières mi­nutes de ce 95e der­by de l’his­toire.

Brive n’a donc pas réus­si à aug­men­ter son taux de réus­site en Au­vergne (10 % de vic­toires en 80 ans d’his­toire), la faute jus­te­ment à cette en­tame dé­sastre use face à un Cler­mont pré­cis, bien en place et réa­liste.

Si les vingt pre­mières mi­nutes n’ap­por­tèrent pas l’écot mé­ri­té pour cette ASM do­mi­na­tr ice dans l’af­fron­te­ment et en conquête, la ré­com­pense al­lait en­suite ve­nir na­tu­rel­le­ment, par le biais du ta­lent de ses trois­quarts et le rayon­ne­ment de Ya­to.

L’af­faire fut donc ron­de­ment me­née avec un troi­sième es­sai à la si­rène, sy­no­nyme de bo­nus pro­vi­soire mais sur­tout de suc­cès qua­si­ment as­su­ré. « On au­rait même pu faire pé­ter le ver­rou sur un ou deux coups dans cette pre­mière pé­riode, re­gret­ta presque Franck Azé­ma. Je re­vois un 2 contre 1 de Ra­ka avec Stret­tle mal né­go­cié ».

25­6 à la pause, per­sonne n’ima­gi­nait que le ri­deau al­lait être bais­sé sur le ta­bleau d’af­fi­chage. Ce ne sont pour­tant pas les oc­ca­sions qui ont man­qué, même cô­té bri­viste, no­tam­ment dans les tout der­niers ins­tants quand le bo­nus cler­mon­tois ne te­nait plus qu’à un fil.

Heu­reu­se­ment, au prix d’un der­nier ef­fort, mal­gré un ge­nou en vrac, Ju­lien Bardy rem­por­ta le der­nier ruck de la par­tie dans son bras de fer au sol avec un Bri­viste, ce qui lui va­lut d’ailleurs les chaudes fé­li­ci­ta­tions de Loïc Jacquet.

Fau­drait­il alors s’in­quié­ter de cette se­conde pé­riode sté­rile ? La ques­tion fit sour ire ( jaune) Franck Azé­ma. « On ne va pas faire la fine bouche. Il y a des choses à amé­lio­rer, il y a en­core du tra­vail et on va se le dire entre nous. En cette pé­riode de dou­blon, avec la casse que l’on a, il faut ser­rer les rangs et ce­la au­rait été pré­ten­tieux de dire avant le match que l’on vou­lait les 5 points ».

Cler­mont garde donc le rythme de sa dy­na­mique re­trou­vée à Castres il y a un mois, il suit aus­si le train d’en­fer me­né en haut du clas­se­ment par le Ra­cing. A une se­maine de la ve­nue d’un Stade Tou­lou­sain conva­les­cent, c’est tou­jours ça de pris. Reste, que di­manche pro­chain, l’ASM dé­plo­re­ra sans doute en­core l’équi­valent d’un XV ma­jeur aux abon­nés ab­sents.

Cler­mont as­sure le coup avant la pause

PUIS­SANCE. En pre­mière pé­riode, les Cler­mon­tois (ici Ulu­gia avec Chaume en sou­tien) et lar­ge­ment do­mi­né les phases d’af­fron­te­ment. PHO­TO FRED MAR­QUET

ont avan­cé sur l’es­sen­tiel des duels

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.