Cler­mont Bas­ket a fait le show

Fron­ti­gnan s’in­cline lo­gi­que­ment (89­70), hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE - Ni­co­las Ca­ni­zares Twit­ter : @Ni­coCa­ni­zares

Ce match face à la lan­terne rouge était ca­pi­tal dans l’op­tique du main­tien. En do­mi­nant Fron­ti­gnan avec la ma­nière, le CB a prou­vé qu’il avait les qua­li­tés pour res­ter dans ce cham­pion­nat.

C’est un sou­la­ge­ment pour Guillaume Vi­zade et ses hommes. Une dé­faite au­rait été qua­si­ment sy­no­nyme de re­lé­ga­tion. Face à un ad­ver­saire qui, pour­tant, l’avait em­por­té à l’al­ler, les Cler­mon­tois ont of­fert un ré­ci­tal à leur pu­blic.

Dès les pre­mières in­ten­tions des lo­caux, que ce soit dans la ri­gueur dé­fen­sive ou la fa­ci­li­té à créer des brèches sur leurs at­taques, on sen­tait que la soi­rée al­lait être belle.

La tactique était claire pour les Au­ver­gnats : user de com­bi­nai­sons dans la ra­quette, no­tam­ment pour fa­ti­guer le pi­vot et ca­pi­taine fron­ti­gna­nais Gan­ma­vo ( 23 points). Le pre­mier quart­temps fut dis­pu­té et ce der­nier a main­te­nu son équipe dans les clous. En face, avec 9 points dans ce quart, Prol­hac était dé­jà par­ti pour si­gner un to­tal à deux chiffres (17­14). La pé­riode sui­vante fut toute autre. No­tam­ment grâce à une bonne en­tame des Cé­bistes, où la dé­fense hé­raul­taise a com­plè­te­ment ex­plo­sé, en­cais­sant par deux fois un 9­0. À 49­31 au terme du deuxième acte, la messe était dite.

Des si­tua­tions de jeu in­édites cette sai­son

Les deux der­niers furent moins spec­ta­cu­laires. Le CB conti­nuait sur sa lan­cée dans les deux der­niers quart­temps qu’il ne cé­dait pas. Il au­rait même pu alour­dir le score, la faute à 6 ou 7 lancers francs man­qués. Ce n’est pas ce que re­te­nait Guillaume Vi­zade, le coach cler­mon­tois, à l’is­sue de cette belle vic­toire.

« C’est le deuxième match d’af­fi­lée à do­mi­cile où on se le rend fa­cile (le der­nier contre Pris­sé, ndlr). Il y a des si­tua­tions, no­tam­ment dans les com­bi­nai­sons de passes, que je n’avais ja­mais vues cette sai­son. »

Le pro­chain match n’est pas moins im­por­tant. Ce se­ra la ré­cep­tion de Mar­seille, un autre concur­rent pour le main­tien, sa­me­di pro­chain.

ADROIT. Louis Prol­hac (bal­lon en main) a ins­crit 30 points, dont un « al­ley-oop » somp­tueux en toute fin de match, sur une passe de Da­vid Me­lo­dy (22 points). PHO­TO THIER­RY NI­CO­LAS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.