LA SE­MAINE DE JACQUES MAIL­HOT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SEPTIÈME JOUR -

Les tou­ristes amé­ri­cains

et ja­po­nais évitent la France de­puis les at­ten­tats de no­vembre der­nier, à Pa­ris. Heu­reu­se­ment, les Russes se­raient en passe de les rem­pla­cer.

À ce dé­tail près qu’aux tra­di­tion­nels

avions de ligne, ils semblent pré­fé­rer ve­nir nous voir… en chas­seurs­bom­bar­diers ( comme ceux in­ter­cep­tés au­des­sus de la Manche, tout près des côtes fran­çaises, le 17 fé­vrier). Une évo­lu­tion ori­gi­nale dans la fa­çon de faire du tou­risme, non ?

On com­prend donc par­fai­te­ment la cu­rio­si­té

des Russes à l’égard d’un pays à nul autre pa­reil. La France n’est­elle pas l’un des der­niers pays au monde à dé­fendre ses va­leurs avec une fier­té ad­mi­rable ? Des ac­quis so­ciaux mo­dernes, un code du tra­vail mil­lé­si­mé, un chô­mage so­lide, une crois­sance sage et maî­tri­sée, ga­ran­tie sans hor­mones !

Et puis – et sur­tout – un per­son­nel

po­li­tique d’une très haute com­pé­tence grâce à la seule usine au monde ca­pable de fa­bri­quer de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle : notre fa­meuse École na­tio­nale d’ad­mi­nis­tra­tion (ENA). Une in­ven­tion tri­co­lore au bre­vet ja­lou­se­ment gar­dé qui a per­mis à la France de rem­pla­cer la consan­gui­ni­té royale par une hé­ré­di­té dé­gé­né­ra­tive.

Alors, pour ce de­voir de mé­moire

à l’égard de votre pays, qu’est ce qu’on dit Mon­sieur Pou­tine ? « Spas­si­ba » (« mer­ci ») la France !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.