Une­taxe­quiin­ci­teà­ma­ni­fes­ter

Les col­lec­tifs d’op­po­sants au SBA étaient unis hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME ACTUALITÉ - Fa­brice Mi­na fa­brice.mi­na@cen­tre­france.com

Hier ma­tin, les deux col­lec­tifs d’usa­gers op­po­sés à la re­de­vance in­ci­ta­tive sou­hai­tée par le Syn­di­cat du Bois de l’Au­mône ont sym­bo­li­que­ment ma­ni­fes­té à Riom.

Si on vou­lait ca­ri­ca­tu­rer, et ce n’est pas le genre de la mai­son, on pour­rait dire que, jusque­là, il y avait des op­po­sants de droite et des op­po­sants de gauche. De­puis hier ma­tin, le pro­jet de re­de­vance in­ci­ta­tive ima­gi­né par le Syn­di­cat du Bois de l’Au­mône (SBA) fait face à des op­po­sants tout court.

Pour la pre­mière fois de­puis l eur créa­tion, l es deux col­lec­tifs (*) ont or­ga­ni­sé une ma­ni­fes­ta­tion com­mune, hier, de­vant le siège du SBA, à Riom. De­vant les grilles, fer­mées un sa­me­di ma­tin, un peu plus de 200 per­sonnes ont no­tam­ment re­cons­ti­tué une dé­charge sau­vage en dé­po­sant en vrac plu­sieurs sacs pou­belle.

Ce ras­sem­ble­ment sym­bo­lique vi­sait sur­tout à rap­pe­ler les re­ven­di­ca­tions des col­lec­tifs d’usa­gers. Ils ré­clament l’ar­rêt du pro­jet de re­de­vance in­ci­ta­tive (qu’ils consi­dèrent comme an­ti­so­ciale et qui au­rait pour consé­quence d’in­ci­ter aux in­ci­vi­li­tés plu­tôt qu’au tri des or­dures) : « la fac­ture se­ra mul­ti­pliée par deux ou par trois pour un ser vice moindre » . Ils dé­noncent la mise en place des points d’ap­port vo­lon­taires (ou plu­tôt obli­ga­toires comme l’a sug­gé­ré iro­ni­que­ment l’un des ma­ni­fes­tants). « Ils sont en de­hors de la lé­ga­li­té puisque la loi sti­pule que la col­lecte des dé­chets doit se faire au moins une fois par se­maine et en porte­à­porte. »

Les op­po­sants exigent une ges­tion plus dé­mo­cra­tique : ils pointent di­rec­te­ment du doigt l’exé­cu­tif du SBA qu’ils ac­cusent no­tam­ment de res­ter sourd à leurs re­marques et à leur mo­bi­li­sa­tion.

Un p e u d é ç u s p a r l e nombre de ma­ni­fes­tants hier ma­tin, les deux col­lec­tifs veulent ré­flé­chir à d’autres ac­tions pour in­ter­pel­ler le plus grand nombre d’usa­gers. En at­ten­dant, ils ap­pellent cha­cun à faire pres­sion sur les élus lo­caux, no­tam­ment sur ceux qui siègent au co­mi­té syn­di­cal. Ils or­ga­nisent une réunion pu­blique, mer­cre­di, à 18 heures à l’Ar­le­quin à Mo­zac.

(*) L’as­so­cia­tion Cel­lule col­lec­tif sa­le­tés bien aug­men­tées (www.col­lec­tif­sba.in­fo) et le co­mi­té de dé­fense des usa­gers du SBA ( h t t p : / / c d u ­s b a . ov e r ­ blog.com).

De­vant les grilles, fer­mées un sa­me­di, les ma­ni­fes­tants ont mis en scène une dé­charge sau­vage comme ils craignent d’en voir fleu­rir un peu par­tout. Se­lon eux, la re­de­vance in­ci­ta­tive est « né­faste, coû­teuse, in­juste et in­ef­fi­cace. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.