La grève du sexe pour avoir… la paix

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION DE CHAMALIÈRES À CHÂTEAUGAY -

Sa­me­di soir (*), à la salle Pierre­La­dant du foyer ru­ral, tous les in­gré­dients étaient réunis pour pas­ser une « sa­crée soi­rée ! ».

Ce soir, le mot d’ordre était ra­di­cal et sans équi­voque : « Fai­sons la grève du sexe ! ». Tel était le leit­mo­tiv pour ce genre de conte mo­ral, au­quel Ly­sis­tra­ta en­ten­dait ral­lier les Athé­niennes et ses amies de l’autre ci­té, en guerre, pour trou­ver un moyen de mettre fin au conflit. Quel moye n p l u s in­gé­nieux pour convaincre leurs ma­ris que cette grève re­con­duc­tible du sexe !

Les ac­teurs ont joué avec beau­coup d’à­pro­pos… Al­lu­mant le feu du dé­sir, puis le re­pous­sant chez leurs ma­ris, ces dames es­pé­raient ain­si ra­me­ner la paix et, sur­tout, l eurs hommes à la mai­son !

Une ma­gni­fique soi­rée d e t h é â t re , q u i a t o u t d’une co­mé­die an­cienne et dans la­quelle l’humour ma­gni­fie le jeu de scène et en­chante le pu­blic, ra­vi d’avoir pu as­sis­ter à pa­reil spec­tacle. En conclu­sion, on peut énon­cer que dans ce car­na­val qu’est la co­mé­die an­cienne, les hommes ac­ceptent l a paix pour faire l’amour qui, le t e m p s d’ u n e p i è c e d e théâtre, était de­ve­nu l’af­faire des femmes, les hommes ne s’en plain­dront pas.

(*) Comme chaque an­née, dans le cadre de ses ac­tions cultu­relles, l’ami­cale laïque avait in­vi­té la troupe de l’Ate­lier théâ­tral rio­mois ( ATR), pour la re­pré­sen­ta­tion de la « Ly­sis­tra­ta », d’Aris­to­phane.

Sa­me­di soir, le pu­blic n'a pas re­gret­té d'avoir fait le dé­pla­ce­ment pour as­sis­ter à la re­pré­sen­ta­tion de la "Ly­sis­tra­ta", d'Aris­to­phane, où le sexe dit faible, le temps d'une guerre, a pris le pou­voir sur le sexe fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.