Contre les nou­veaux ho­raires

Les ha­bi­tants contestent la baisse des heures d’ou­ver­ture de la Poste

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION BLANZAT / COURNON - My­riam Déborbe

Les ha­bi­tants de Blan­zat se sont ras­sem­blés hier de­vant le bu­reau de poste pour pro­tes­ter contre la mo­di­fi­ca­tion de ses ho­raires. Ils craignent à terme une fer­me­ture dé­fi­ni­tive.

Ils étaient en­vi­ron 150 ha­bi­tants à se ras­sem­bler hier ma­tin de­vant la poste de Blan­zat pour pro­tes­ter contre la mo­di­fi­ca­tion des ho­raires du bu­reau an­non­cée pour le 16 mai.

Leurs craintes c’est qu’avec ces nou­veaux ho­ra i re s – d e 1 3 h 3 0 à 16 h 30 et pas d’ou­ver­ture le sa­me­di ma­tin, contre 9 heures ­ 12 heures ac­tuel­le­ment et une ou­ver­ture le sa­me­di ma­tin – toute la vie éco­no­mique du vil­lage soit im­pac­tée.

Im­pact sur la vie éco­no­mique

« Quand vous al­lez mettre une lettre à la poste, vous al­lez ache­ter votre pain aus­si, et au fi­nal tous les com­merces se­ront im­pac­tés » pré­dit Jea­nine, ha­bi­tante du vil­lage.

Pour Fran­çoise Pao­lil­lo, em­ployée de­puis sep­tembre 2014, cette mo­di­fi­ca­ tion, en ré­dui­sant le ser­vice, for­ce­ra les 75 clients – 55 se­lon la Poste – quo­ti­diens du bu­reau à se re­por­ter sur d’autres villes : « on va comp­ta­bi­li­ser le nombre de clients, on va dire qu’il y a une baisse de fré­quen­ta­tion et à court terme, dans un an peu­têtre, on au­ra une fer­me­ture glo­bale. »

De s o n c ô t é , l a Pos t e sou­ligne une baisse de fré­ quen­ta­tion de 30 % entre 2012 et 2015 du bu­reau de Blan­zat et sou­tient la né­ces­si­té d’adap­ter sa pré­sence au re­gard de ces chiffres. Cette adap­ta­tion se fe­ra via la mise en place du dis­po­si­tif Facteur­Gui­che­tier où l’em­ployé as­sure sa tour­née le ma­tin et l’ac­cueil du pu­blic l’après­mi­di.

Mi­chel Beys­si, maire de Blan­zat, dé­nonce une mo­ di­fi­ca­tion qui s’est faite « avec l’ab­sence to­tale de concer­ta­tion et de consi­dé­ra­tion des ha­bi­tants, dans la me­sure où la seule in­for­ma­tion qui a été don­née est une af­fiche dans la poste. »

Une nou­velle réunion est pré­vue mar­di 22, à 18 heures. Entre­temps, ha­bi­tants et re­pré­sen­tants mu­ni­ci­paux ap­pellent à si­gner la pé­ti­tion dis­po­nible sur le site de la mai­rie.

MOU­VE­MENT.

Les Blan­za­tois craignent la fer­me­ture dé­fi­ni­tive de La Poste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.