« La piste du dé­pas­se­ment com­mence à se pré­ci­ser »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RCEA, LA ROUTE DE LA MORT - Leï­la Aber­kane

Une er­reur de conduite à l’ori­gine de l’ac­ci­dent ? L’hy­po­thèse semble se confir­mer.

Pierre Ga­gnoud, pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Mou­lins, a en tout cas af­fir­mé hier que « la piste du dé­pas­se­ment com­mence à se pré­ci­ser ». Ce­la ex­pli­que­rait que le four­gon conduit par un jeune homme de 19 ans, seul res­ca­pé du vé­hi­cule, a per­cu­té le ca­mion qui ar­ri­vait en face.

Le conduc­teur en psy­chia­trie

Les gen­darmes n’ont pas en­core pu l’en­tendre. Le jeune homme, hos­pi­ta­li­sé à Mou­lins dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di « en état de choc pro­fond » , a été trans­fé­ré à l’hô­pi­tal psy­chia­trique d’Yzeure. Les mi­li­taires de l’EDSR de l’Al­lier et de la com­pa­gnie de Mou­lins ont tou­te­fois au­di­tion­né des té­moins de l’ac­ci­dent, ain­si que les deux chauf­feurs ita­liens à bord du poids lourd qui a été per­cu­té.

Ap­pel à té­moins

Les en­quê­teurs lancent ce­pen­dant un ap­pel à té­ moins. Ils re­cherchent des conduc­teurs ou des rou­tiers qui, jeu­di soir, entre Mâ­con et Mont­beu­gny, au­raient croi­sé la route de ce four­gon Mer­cedes Sprin­ter blanc trac­tant une re­morque (*). Un vé­hi­cule qui va être exa­mi­né par l’lns­ti­tut de re­cherche cri­mi­nelle de la gen­dar­me­rie na­tio­nale (IRCGN). Les en­quê­teurs cherchent à sa­voir si le vé­hi­cule avait été amé­na­gé pour trans­por­ter plu­sieurs per­sonnes et au­quel cas, s’il avait été ho­mo­lo­gué.

(*) Prendre con­tact avec la gen­dar­me­rie au 04.70.20.81.88.

PAR­QUET. Pierre Ga­gnoud, pro­cu­reur de la Ré­pu­blique à Mou­lins. PH. BI­GARD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.