Peps et fee­ling à l’unis­son

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - CLERMONT - Or­lane Mas­tel­lone-Ruel­lan

Les Field Hol­lers étaient heu­reux d’être là, ven­dre­di soir, à l’Opé­ra-Théâtre, pour pré­sen­ter leur der­nier spec­tacle. In­ti­tu­lé « En­semble », il ré­sume sim­ple­ment les choix du groupe. Un unis­son maî­tri­sé et com­plice, et un en­thou­siasme com­mu­ni­ca­tif, l’en­semble était au mieux de sa forme, et son pu­blic aus­si.

Avec 30 chor istes et quatre mu­si­ciens, l’as­so­cia­tion Field Hol­lers s’ap­pro­prie un ré­per­toire gos­pel puis­sant et en­thou­siaste. Sous la di­ rec­tion de son chef de choeur, Ni­co­las Fer­ran­don, l’en­semble re­vi­site les stan­dards du ré­per­toire gos­pel et ne­gro­spi­ri­tual, mais aus­si de la pop et de la soul, avec un bon­heur d’être là qui ne trompe pas. Et l’as­so­cia­tion, dans les cir­cuits de­puis vingt ans, a le vent en poupe. L’an pas­sé, le groupe avait ob­te­nu l’ap­pro­ba­tion des ju­rés de l’émis­sion « La France a un in­croyable talent» au Théâtre An­dré Mal­raux de Rueil Mal­mai­son.

Le pu­blic, très ré­ac­tif ven­dre­di soir, sait à quoi s’en te­nir. Avec les Field Hol­lers, on ne vient pas pour res­ter as­sis, et pas­sif. On par­ti­cipe, on échange, on s’ex­prime, et on danse pour cer­tains.

Une at­mo­sphère au­then­tique pour re­plon­ger à la ra­cine de l’his­toire du gos­pel. Un vrai coup de frais, d’éner­gie, et de peps, à l’Opé­ra­Théâtre, ven­dre­di soir.

PHO­TO FRED MAR­QUET

EN­SEMBLE. L’hé­ri­tage de la mu­sique afro-amé­ri­caine ap­pro­prié par les 30 cho­ristes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.