La fille au fond du lac

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE - D.M. Ré­fé­rences. Tout ce qu’on ne s’est ja­mais dit. Clé­mence Ng. Tra­duit par Fa­brice Poin­teau. So­na­tine. 318 pages, 19 €.

Fa­mille et fort sus­pense.

Après l’énorme suc­cès de La fille du train de Pau­la Haw­kins, So­na­tine pro­pose Tout ce qu’on ne s’est ja­mais dit, de la si­no­amé­ri­caine Clé­mence Ng. Le ro­man pré­sente d’égales qua­li­tés. Une fa­çon de creu­ser l’or­di­naire. Une forte em­pa­thie pour des per­son­nages. Des se­crets len­te­ment dé­voi­lés. Un fort sus­pense.

« Ly­dia est morte. Mais ils ne savent pas en­core. » Et, plus rien ne se­ra pa­reil pour sa fa­mille. Il y au­ra des re­cherches, une en­quête… L’es­sen­tiel est ailleurs. Dans ce gouffre ou­vert d’où sortent mille ques­tions qui viennent han­ter le père, la mère, le frère et la soeur de Ly­dia, 17 ans au mo­ment de sa dis­pa­ri­tion.

Ly­dia ? Une fille mo­dèle. Mo­de­lée par ses pa­rents, char­gée de réa­li­ser leurs rêves. D’in­té­gra­tion pour son père, parce que la moins mar­quée par ses ori­gines chi­noises ; pro­fes­sion­nel pour sa mère qui voyait en elle le mé­de­cin qu’elle n’a ja­mais pu être. Étouf­fait­elle entre eux ?

Sans que per­sonne ne le sache, elle fré­quen­tait Jack. Un type du genre in­fré­quen­table. Elle l’a vou­lu, dra­gué. Pas­sait de longues heures, avec lui, dans sa voi­ture. « Elle ne fait pas ça, si ? », se de­mande son frère qui les a sur­pris. Jack l’a­t­il tuée pour s’en dé­bar­ras­ser ou bien, dé­çue par cette amou­rette, s’est­elle sui­ci­dée ?

Les hy­po­thèses sont là, mul­tiples, au­cune ne s’im­pose. De les en­vi­sa­ger laisse re­mon­ter les sou­ve­nirs, les temps heu­reux et les frus­tra­tions aus­si. Le tout noué dans une in­trigue à plu­sieurs voix, plu­sieurs temps, avec al­lers et re­tours dans le pas­sé.

Ly­dia ? Son corps gît au fond du lac. On l’ap­prend vite. Mais qui ? Comment ? Et pour­quoi ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.