Le CABCL s’im­pose tout au bout de l’en­fer cas­trais

Les Cor­ré­ziens l’em­portent sur un es­sai de Mi­gnar­di à l’ul­time se­conde

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS - BRIVE (Sta­dium mu­ni­ci­pal). Jean-Paul Co­hade

Le fi­nal dan­tesque com­pen­se­ra fa­ci­le­ment les er­reurs mul­tiples et l’ab­sence de plai­sir res­sen­tie du­rant tout le pre­mier acte cor­ré­zien.

Hier, Brive s’est sor­ti de griffes cas­traises re­dou­tables. S’il était in­ter­dit de perdre la ren­contre à Gre­noble, le suc­cès d’hier a quelque chose d’im­pro­bable. Et Mi­gnar­di, s’il n’est pas le « se­rial sco­reur » du CAB, a peut­être mar­qué hier, à l’ul­time se­conde du match, un de ses es­sais les plus im­por­tants.

Car du­rant toute la pre­mière mi­temps, les Cor­ré­ziens n’ont qua­si­ment pas vu le jour. Pres­sé par le CO, in­ca­pable de se sor­tir de son camp, bat­tu en conquête, Brive s’est mis le feu.

Tou­jours dans ses er­re­ments des der­nières se­maines, Brive s’em­mê­lait les pin­ceaux et voyait sa dé­fense désor­ga­ni­sée par les bal­lons très vite joués der­rière une mê­lée du CO do­mi­na­trice.

Mais, tou­jours au con­tact, Brive a pu comp­ter sur sa bonne étoile qui a d’abord pris l’ap­pa­rence de Ma­si­le­vu.

Après un quart d’heure de jeu, le Fid­jien en­voyait Ca­mi­na­ti en touche, à une poi­gnée de cen­ti­mètres de la ligne. Puis vint la mal­chance d’Ur­da­pille­ta qui ra­tait une pé­na­li­té dans la fou­lée. Le se­cond échec de Ca­mi­na­ti, de­puis la ligne mé­diane, était un ca­deau que Brive a failli gâ­cher.

Le CA Brive réa­liste à l’heure de jeu

Si Ger­main y al­lait de sa pé­na­li­té avant la si­rène pour res­ter à 3­6 à la pau­ se, on se di­sait qu’il fau­drait un autre CAB que ce­lui­là pour s’im­po­ser.

Au re­tour des ves­tiaires, les in­ten­tions étaient là mais la maî­trise, pas en­core. Le duel au pied Ur­da­pille­ta­Ger­main ne per­met­tait pas au match de se dé­can­ter (6­9, 52e) jus­qu’à un pre­mier tour­nant à l’heure de jeu.

Alors qu’il avait ré­glé ses sou­cis en touche, le CAB bo­ni­fiait un lan­cer dans les 22 tar­nais et en­ta­mait une longue sé­quence de pi­lon­nage. Ac­cu­lé, le CO éco­pait d’un jaune. Brive en re­met­tait une couche e n t o u c h e e t Jo u rd a i n mar­quait sur bal­lon por­té. De­vant, Brive était quand même loin de res­pi­rer (1211, 62e).

Le scé­na­rio in­fer­nal al­lait vite suivre. Après dix mi­nutes de ten­sion dé­jà vive, Castres, à une lon­gueur, ne lâ­chait rien. Tout juste man­quait­il de réa­lisme. Ur­da­pille­ta, en­voyait une pé­na­li­té (72e) puis un drop (77e) sous la barre.

Un ange pas­sait sur le Sta­dium, avant qu’un diable nom­mé Com­be­zou vienne cru­ci­fier Brive sur un es­sai en bout de ligne à une mi­nute de la fin.

Cru­ci­fié ? En ce wee­kend de Pâques, Br ive a res­sus­ci­té.

Un re­tour d’entre les morts né de trois mi­nutes de pos­ses­sion sans par­tage, de bal­lons en­voyés au large ou de coups de bou­toir dans la ligne. Brive a joué et Brive a ga­gné. Un pe­tit mi­racle qui laisse en­core en­tre­voir un pe­tit bout de pa­ra­dis.

BRIVE 23 - CASTRES 22

Mi-temps : 3-6. Pe­louse cor­recte. Temps doux. Spec­ta­teurs : 10.892. Ar­bitre : M. Gar­cès.

Brive : 2 es­sais Jour­dain (62e) Mi­gnar­di (80e+3) ; 3 pé­na­li­tés (40e, 54e, 70e) ; 2 trans­for­ma­tions de Ger­main. Castres : 1 es­sai Com­be­zou (79e) ; 5 pé­na­li­tés Ca­mi­na­ti (6e 57e) Ur­da­pille­ta (36e, 50e, 66e) ; 1 trans­for­ma­tion d’Ur­da­pille­ta. Castres : Ca­bal­le­ro (62e).

Brive : Du­halde pour Pé­joine (48e-57e). Ger­main ; Na­my (Ma­fi 62e), Mi­gnar­di, Petre, Ma­si­le­vu ; (o) Bé­zy (Ugalde 67e), (m) Pé­joine (77e) (cap.) ; Hau­man, Lua­fu­tu, Hi­rèche (Koya­mai­bole 62e) ; Wa­qa­ni­bu­ro­tu (Me­la 67e), Sny­man ; Buys (Jour­dain 51e), Da Ros (Ribes 51e), Poin­tud (Asie­sh­vi­li 51e).

Pa­lis ; Ca­mi­na­ti, Com­be­zou, La­me­rat (Via­lelle 27e), Smith ; (o) Ur­da­pille­ta, (m) Se­ron (Du­pont 62e) ; Tu­lou (Faa­sa­lele 62e), Bias, Ca­bal­le­ro ; Ca­po Or­te­ga (cap.), Sam­son ; Mon­tès (Mar­ti­nez 54e, Montes 72e), Ral­lier, La­zar (Ti­chit 54e).

SOU­LA­GE­MENT. Les Cor­ré­ziens peuvent sa­vou­rer. Au terme d’un match dan­tesque dans ses der- nières mi­nutes, le CAB s’est im­po­sé et Ar­naud Me­la peut tou­jours lor­gner sur les pre­mières phases fi­nales de sa car­rière. PHO­TO FRÉ­DÉ­RIC LHERPINIÈRE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.