C

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME SOCIAL -

ariste dans une en­tre­prise lo­cale, ce jeune ma­ni­fes­tant a choi­si « le tra­vail de nuit pour me faire des payes un peu plus im­por­tantes, mais la loi El Khom­ri va non seule­ment ré­duire la du­rée consi­dé­rée comme noc­turne, et de plus la ma­jo­ra­tion qui était de 25 % pour­ra tom­ber à 10 % ». Il est « dé­goû­té ». Mais aus­si dé­ter­mi­né à al­ler « jus­qu’au bout, jus­qu’au re­trait to­tal du pro­jet de loi ».

Ce n’est pas sa pre­mière mo­bi­li­sa­tion : « J’ai ma­ni­fes­té et fait grève pour la pre­mière fois quand j’étais en 5e, au col­lège du Stade de Cour­non, contre le CPE ; on avait blo­qué le ly­cée ».

C’était il y a dix ans : le 10 avril 2006, le Contrat de pre­mière em­bauche était re­ti­ré par le gou­ver­ne­ment Ville­pin.

Cet an­ni­ver­saire por­teur d’es­poir pour les op­po­sants à la « loi tra­vail » a été évo­qué par plu­sieurs in­ter­ve­nants, hier. Comme un boos­teur de la dé­ter­mi­na­tion, une in­vi­ta­tion à « ne pas lâ­cher, al­ler jus­qu’à la

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.