LES CHIFFRES DU RAIL EN AUVERGNE

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - GRAND ANGLE -

La lon­gueur en ki­lo­mètres de lignes ou­vertes. Le nombre de trains par jour. Ce­lui des gares en ac­ti­vi­té. Le nombres d’ou­vrages d’art (via­ducs, tun­nels, bâ­ti­ments). Le via­duc des Fades (Puy-de-Dôme) est le 14e plus haut via­duc du monde. Ce même via­duc des Fades est le plus haut de France par sa hau­teur de pile en ma­çon­ne­rie. L’an­née de construc­tion de la pre­mière ligne en Auvergne-Ni­ver­nais entre Saint-Étienne et An­dré­zieux (42).

Le tra­fic mar­chan­dises a com­plè­te­ment dis­pa­ru dans le Cantal et la Haute-Loire ces dix der­nières an­nées, soit les deux tiers du ton­nage sur Auvergne-Ni­ver­nais.

Plus de cent gares où au moins un train s’ar­rê­tait ont dis­pa­ru sur près de deux cents exis­tant avant. La mes­sa­ge­rie fer­ro­viaire (Ser­nam) n’existe plus. Près de 1.600 che­mi­nots en moins de­puis dix ans, ce qui porte à 3.900 leur nombre en Auvergne-Ni­ver­nais.

Voi­ci un aper­çu de l’es­sen­tiel des trains dis­pa­rus. – Lyon-Bor­deaux (3/jour ; 6 AR pour la ligne nord et au­tant pour la ligne sud ; plus un uni­que­ment de nuit). – Cler­mont-Bé­ziers (3/jour ; 6 AR). – Vi­chy-Nice (2/se­maine, de nuit). – Cler­mont-Pa­ris (1/jour, 1 AR, de nuit). – Quim­per-Lyon/Mou­lins (1/jour de nuit). – Cler­mont-Be­san­çon-Metz (1/jour ; 1 AR). – Lyon-Tou­louse/Le Puy (1/jour ; 1 AR). – Mont­lu­çon-Mou­lins (plu­sieurs/j). – Us­sel-Pa­ris/Mont­lu­çon (1/jour + 1/nuit). – Pa­ris-Au­rillac/Bort-les-Orgues (1/nuit). … aux­quels s’ajoute la sup­pres­sion de nom­breuses cor­res­pon­dances ain­si que des lignes doubles, se tra­dui­sant par le dé­mon­tage d’in­nom­brables rails, ai­guillages, etc.

ART DÉCO.

14e. 1er. 1827. Gares.

Ser­vices. Sa­la­riés.

Trains. La gare de Né­ris-les-Bains. En 2016. 1.050. 300. 90. Plus de 2.000. Ce qui a dis­pa­ru en 40 ans. Fret. PHO­TO PAS­CAL CHAREYRON

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.