Le Cap­tain’s Ca­bin fête ses trente ans

Le ka­rao­ké­bar cler­mon­tois souffle ses 30 bou­gies en pro­po­sant une se­maine de fes­ti­vi­tés

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - CLERMONT - VIVRE SA VILLE - Or­lane Mas­tel­lone-Ruel­lan

Dé­jà 30 ans pour le Cap­tain’s Ca­bin. Ce lieu de vie a été cé­lé­bré toute la se­maine, à l’ini­tia­tive de Va­lé­rie et Jean-Al­bert, les gé­rants.

Spec­tacle trans­for­miste, chip­pen­dales, concerts et DJ de pres­tige, la se­maine a été fes­tive au Cap­tain’s Ca­bin. Et c’est bien nor­mal. L’éta­blis­se­ment cé­lé­brait ses 30 ans d’exis­tence.

Et si le se­cret de sa lon­gé­vi­té était simple comme un bon­jour et un sou­rire ? « Je crois que ça dure sim­ple­ment parce qu’on est gen­tils, ex­plique Va­lé­rie. On n’a pas chan­gé, on est tou­jours res­tés les mêmes. »

Va­lé­rie et Jean­Al­bert tiennent le bar de­puis 14 ans. Et leur his­toire avec le lieu ne s’ar­rête pas là : « C’est une his­toire de fa­mille en réa­li­té. Mes deux cou­sins ont mon­té le Cap­tain en 1986. Moi je ve­nais d’Ambert et j’ai com­men­cé à tra­vailler avec eux quand j’avais 19 ans. Pe­tit à pe­tit ils ont pas­sé la main. Jean­Al­bert était footballeur. On s’est ren­con­tré ici. Et puis il a été em­ployé ici aus­si. » Fi­na­le­ment, Va­lé­rie et JeanAl­bert sont au Cap­tain’s Ca­bin de­puis res­pec­ti­ve­ment 26 et 24 ans.

Le Cap­tain, c’est donc d’abord une équipe : « Jean­Al­bert et moi, on est com­plé­men­taires dans nos tâches. Lui s’oc­cupe de la ges­tion, la pa­pe­rasse, et moi j’as­sure le re­la­tion­ nel. Et ça fait 24 ans que ça marche ! »

Le Cap­tain’s c’est aus­si une iden­ti­té. Avec son ac­ti­vi­té ka­rao­ké, le lieu est bien connu des Cler­mon­tois pour son at­mo­sphère, cha­leur et convi­via­li­té. « Au tout dé­but, ra­conte Va­lé­rie, on jouait sur­tout des concerts ici. Et puis Jean­Al­bert et moi on a vou­lu tes­ter le ka­rao­ké. Et ça a tout de suite mar­ché. Ce qui est gé­nial c’est que ces soi­rées brassent des jeunes et des moins jeunes, toutes les gé­né­ra­tions ! »

Une joie de vivre et de faire ce mé­tier ex­pri­mée toute la se­maine à tra­vers une sé­rie de folles soi­rées. Une seule pré­oc­cu­pa­tion pour les gé­rants, le bon­heur des clients : « Cette se­maine a res­sou­dé beau­coup de gens, des gens qui par­fois ne s’étaient pas vus de­puis très long­temps. C’était in­tense, mais je crois et j’es­père que tout le monde a pas­sé une très bonne se­maine. »

SUC­CÈS. L’équipe fait de l’ac­cueil et de l’at­mo­sphère la si­gna­ture du Cap­tain’s Ca­bin. PHO­TO D’AR­CHIVES FRAN­CIS CAMPAGNONI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.