LES AS­TUCES DE PA­TRICK

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAG DIMANCHE -

Le perce-oreille. Ce fa­meux chas­seur de pu­ce­ron n’a ja­mais bles­sé un tym­pan. Il doit son nom aux oreillons d’abri­cot qu’il est ca­pable de per­cer. Pour l’at­ti­rer : ac­cro­cher contre un tronc, à l’en­vers, un pot de terre rem­pli de paille (pho­to en haut à gauche). Tran­quille, la guêpe ! Un dicton dit : « Qui tue une guêpe sauve la vie à mille mouches et au­tant de che­nilles ». Pa­trick rap­pelle que l’Al­le­magne pro­tège guêpes et fre­lons. « C’est un ani­mal très peu­reux. Pour l’éloi­gner à table, met­tez-lui un bout de viande ou de pois­son plus loin ». Pour l’hé­ber­ger : une pe­tite case en bois abri­tée et bien ex­po­sée (en haut, au centre). Pen­ser fleurs. In­utile d’at­ti­rer guêpes et abeilles so­li­taires si elles n’ont rien à man­ger à la sor­tie. Ré­sis­tez aux in­sec­ti­cides jus­qu’à leur sor­tie ; pensez à lais­ser haies et pe­louses mon­ter en fleurs.

PRÊTS À BOS­SER. Four­rure oran­gée et tou­pet blanc sur le crâne, les mâles s’en­volent en pre­mier. PHO­TOS RÉ­MI DUGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.