« Des oeuvres très cé­lèbres et em­blé­ma­tiques d’Or­say »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAG DIMANCHE -

Con­çue pour ou­vrir l’ho­ri­zon de l’art à tous les re­gards, l’ex­po­si­tion Au­to­por­traits « contient des oeuvres très cé­lèbres et em­blé­ma­tiques du mu­sée d’Or­say ».

Pour Xa­vier Rey, conser­va­teur du pa­tri­moine et di­rec­teur des col­lec­tions du mu­sée na­tio­nal pa­ri­sien, cette ex­po­si­tion « donne une vi­sion très large du mu­sée, no­tam­ment toute la deuxième moi­tié du XIXe siècle, à tra­vers ce su­jet ori­gi­nal et per­ti­nent qu’est l’au­to­por­trait ». Une ex­po­si­tion qui « s’in­tègre dans la po­li­tique ter­ri­to­riale du mu­sée, qui se doit de don­ner à voir et à com­prendre les oeuvres dont il a la charge ».

Le mu­sée d’Or­say veut ain­si pro­mou­voir « une po­li­tique dy­na­mique avec les mu­sées de pro­vince », ex­plique Xa­vier Rey, en évo­quant les dé­pôts, prêts et la co­ construc­tion d’ex­po­si­tions, comme celle qu’ac­cueille ac­tuel­le­ment Cler­montFer­rand. Une ex­po­si­tion née d’un par­te­na­riat entre les mu­sées d’Or­say, de Nan­cy, de Quim­per et de Cler­mont­Fer­rand.

Au to­tal, trente­sept vi­sages fa­mi­liers, ceux de Caille­botte, Cé­zanne, Cour­bet, De­gas, Gau­guin, Mo­net, Pis­sar­ro et Van Gogh, fi­gurent aux cô­tés de peintres ou­bliés : Re­né­Xa­vier Pri­net, Alexis Axi­lette ou en­core Clé­men­tine­Hé­lène Du­fau, la seule femme ar­tiste ex­po­sée.

« L’au­to­por­trait dit beau­coup de choses de l’ar­tiste qui se re­garde lui­même. Il dit beau­coup sur ce qu’il est », com­mente Charles Ville­neuve de Jan­ti, conser­va­teur et di­rec­teur du mu­sée des Beaux­Arts de Nan­cy, l’un des com­mis­saires de l’ex­po­si­tion. « L’au­to­por­trait est ap­pa­ru à la Re­nais­sance, mais a beau­coup été pra­ti­qué au XIXe siècle », pour­suit­il.

Tou­te­fois, pré­cise Na­tha­lie Roux, conser­va­trice du mu­sée d’art cler­mon­tois, « la dé­no­mi­na­tion au­to­por­trait n’était pas dans le vo­ca­bu­laire de l’époque ». En té­moigne cette toile d’Emile Motte, peinte en 1895, in­ti­tu­lée : « Étude au­to­psy­cho­lo­gique, por­trait de l’au­teur ».

Comme un sel­fie !

« L’ar­tiste y af­firme son in­di­vi­dua­li­té », in­dique Na­tha­lie Roux. « C’est un su­jet an­cré dans l’his­toire de l’art, un fil mul­ti­sé­cu­laire qui a une ré­son­nance par­ti­cu­lière dans notre so­cié­té ac­tuelle, avec no­tam­ment tous ces sel­fies pos­tés sur les ré­seaux so­ciaux. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.