MI­CHEL FIELD AS­SURE QU’IL N’A PAS « L’IN­TEN­TION DE DÉ­MIS­SION­NER »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - FRANCE & MONDE - ACTUALITÉS -

FRANCE TÉ­LÉ­VI­SIONS. Ma­laise. Mi­chel Field, di­rec­teur de l’in­for­ma­tion à France Té­lé­vi­sions, contre le­quel une mo­tion de dé­fiance a été ré­di­gée par les jour­na­listes, as­sure qu’il n’a « pas l’in­ten­tion de dé­mis­sion­ner », dans un en­tre­tien au Pa­ri­sien­Au­jourd’hui en France, hier. « Quand il y a une mo­tion de dé­fiance, c’est un sin­gu­lier rap­pel à l’ordre. On écoute ce que ce­la veut dire et on y ré­pond », dit­il au quo­ti­dien. Et d’ajou­ter : « J’en­tends le ma­laise et les cri­tiques. C’est ce que j’ai dit hier (ven­dre­di, NDLR) aux chefs de ser­vice des édi­tions de France 2, France 3 et France TV In­fo que j’ai vus lon­gue­ment. » Mi­chel Field, nom­mé en dé­cembre, re­con­naît qu’il « a eu tort d’adop­ter une at­ti­tude dé­sin­volte sur le pla­teau de Canal +, di­manche der­nier. » Il y avait no­tam­ment com­men­té le mou­ve­ment de grève du jeu­di pré­cé­dent en lan­çant : « Comme di­sait Jacques Chi­rac, ça m’en touche une sans faire bou­ger l’autre ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.