Mon­fils dé­fie Na­dal en fi­nale

Le Fran­çais pour une pre­mière ce di­manche

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS L'ACTU - NATIONALE -

Gaël Mon­fils dé­fie­ra ce di­manche (14 h 30) Ra­fael Na­dal, re­nais­sant sur la terre bat­tue de Monte-Carlo, pour ten­ter de suc­cé­der à Cé­dric Pio­line, der­nier vain­queur fran­çais de ce Mas­ters 1000, il y a seize ans.

Un suc­cès se­rait une pre­mière pour le Pa­ri­sien, âgé de 29 ans, dans cette ca­té­go­rie de tour­nois, la plus pres­ti­gieuse du cir­cuit après ceux du Grand Che­lem. Il avait échoué dans ses deux pre­mières ten­ta­tives, à Pa­ris­Ber­cy, en 2009 et 2010.

Même s’il n’a pas per­du un set en cinq matches en Prin­ci­pau­té et n’a lais­sé au­cune chance à Jo­Wil­fried Tson­ga en de­mi­fi­nale, 6­1, 6­3, Mon­fils ne se­ra pas fa­vo­ri. L’Es­pa­gnol mène 11 à 2 dans leurs duels et 3 à 0 sur terre bat­tue.

Sur­tout, Na­dal a fait très forte im­pres­sion face à An­dy Mur­ray dans un match de haut ni­veau qui a fait vi­brer le court Rai­nier III. Quel con­traste avec le spec­tacle of­fert en­suite par les deux Fran­çais ! La res­pon­sa­bi­li­té re­vient à Tson­ga, qui n’est ja­mais en­tré dans la par­ tie. Le Man­ceau, qui res­tait pour­tant sur une belle vic­toire sur Ro­ger Fe­de­rer la veille, a com­mis pas moins de 37 fautes di­rectes. Dans la pre­mière manche, il a per­du son ser­vice quatre fois sur quatre.

Mon­fils a fait im­pec­ca­ble­ment son travail en te­nant l’échange du fond du court, sans prendre de risques su­per­flus. Le Pa­ri­sien a confir­mé son sta­tut de n° 1 fran­çais de la sai­son après ses quarts de fi­nale à l’Open d’Aus­tra­lie, In­dian Wells et Mia­mi.

Fa­vo­ri­sé par des ta­bleaux ou­verts, comme à Mon­teCar­lo où il au­rait dû af­fron­ter No­vak Djo­ko­vic dès les hui­tièmes de fi­nale sans l’éli­mi­na­tion pré­ma­tu­rée du Serbe, Mon­fils doit cette fois­ci rem­por­ter sa pre­mière vic­toire de l’an­née sur un ca­dor du cir­cuit. L’ad­ver­saire le mieux clas­sé qu’il ait bat­tu cette sai­son, Pa­blo Cue­vas à Mia­mi, était 25e à l’ATP.

Ces suc­cès­là, Na­dal aus­si les pour­sui­vait de­puis des mois. Il vient d’en ali­gner deux, ven­dre­di contre le Suisse Stan Wa­wrin­ka, te­nant du titre à Ro­land­Gar­ros, et sa­me­di face à Mur­ray, dans un com­bat de près de trois heures dans le­quel il a re­tour­né la si­tua­tion 2­6, 6­4, 6­2.

Après quelques fautes en dé­but de match, Na­dal a été agres­sif, a joué long et a sor­ti quelques coups de ra­quette, amor­ties ou pas­sings, dignes de sa grande époque. Le suc­cès est d’au­tant plus sa­vou­reux que l’Écos­sais avait été son ad­ver­saire lors de sa der­nière fi­nale à ce ni­veau, per­due à Ma­drid en 2015. L’Es­pa­gnol n’a plus ga­gné de titre im­por­tant de­puis Ro­land­Gar­ros 2014.

Le Ma­jor­quin, âgé de 29 ans éga­le­ment, ten­te­ra de rem­por­ter un neu­vième titre à Monte­Carlo après sa sé­rie in­in­ter­rom­pue de 2005 à 2012. Un suc­cès le ré­ins­tal­le­rait comme co­fa­vo­ri de Ro­land­Gar­ros avec Djo­ko­vic.

RA­GEUR. Mon­fils sait qu’il de­vra s’em­ployer face à un Na­dal très en jambes sur le Ro­cher.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.