La belle pa­lette des peintres beau­mon­tois

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION VOLCANS -

Les Peintres Beau­mon­tois ont beau être ama­teurs, le moins que l’on puisse dire est qu’ils re­tiennent très bien et très vite, cer­tai­ne­ment grâce à leur pré­sident pro­fes­seur, Jean­Fran­çois Ma­lé­ki.

Par­mi la cen­taine de membres de l’as­so­cia­tion, une cin­quan­taine pro­posent cha­cun deux toiles ori­gi­nales, à l’oc­ca­sion de leur ex­po­si­tion an­nuelle : C’est un vé­ri­table plai­sir pour l’oeil, entre les huiles, aqua­relles, pas­tels, acry­liques… Des pe­tits aux grands for­mats, du por­trait à la ma­rine, ou tout sim­ple­ment du ty­pique pay­sage d’hi­ver ou prin­ta­nier. Tout n’est que cou­leurs, ma­gni­fique et par­fai­te­ment réa­li­sé !

Et comme un plai­sir ne vient ja­mais seul, l’as­so­cia­tion a in­vi­té Em­ma­nuel Bar­ré, peintre cler­mon­tois, au­to­di­dacte, ar­chi­tecte, qui dès 25 ans a beau­coup tra­vaillé sur la cou­leur, la com­po­si­tion, l’évo­lu­tion de l’art. Comme le rap­pelle Alain Du­meil lors du ver­nis­sage, ce travail au­ra été sou­vent no­mi­né à des ex­po­si­tions (Car­re­four des Arts, Pein­tures dans la rue, Adhé­rent des Ar­tistes d’Auvergne…).

Une tren­taine de toiles sont ex­po­sées, au­tant dif­fé­rentes dans leur su­jet que dans leur travail de la cou­leur, mais toutes ont ce même mou­ve­ment sur­ réa­liste qui pose ques­tion : « Re­ve­nir tou­jours au­tour de soi, tou­jours dans un der­nier élan… » D’ailleurs, l’ar­tiste ne dit­il pas : « J’ef­face plus sou­vent que je ne peins… ! ».

Lors des dis­cours, les éloges ne manquent pas non plus pour les membres de l’as­so­cia­tion des Peintre Beau­mon­tois qui savent pro­fi­ter de la qua­li­té des conseils pro­mul­gués par Jean­Fran­çois Ma­lé­ki, ain­si que d’in­ter­ ve­nants, telle Jo­sette Guiot, ar­tiste peintre qui chaque se­maine vient par­ta­ger sa pas­sion.

Le ver­nis­sage de l’ex­po­si­tion a eu lieu ce mar­di, en pré­sence d’Alain Du­meil, maire, des ad­joints et conseillers mu­ni­ci­paux, et de nom­breux amis peintres.

« J’ef­face plus sou­vent que je ne peins… »

VER­NIS­SAGE. « Em­ma­nuel Bar­ré a été très sou­vent no­mi­né lors d’ex­po­si­tions », sou­ligne le maire Alain Du­meil.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.