De beaux cham­pions, pour une belle fête de fa­mille

Un très nom­breux pu­blic a vi­bré lors des fi­nales ter­ri­to­riales, hier, à Ger­zat

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS - Jean-Fran­çois Nu­nez

Les plus jeunes ne doivent pas avoir plus de 7 mois. Les plus âgés, au moins 77 ans… Tous les membres de la grande fa­mille du rugby au­ver­gnat étaient réunis, hier, au stade Georges-Fus­tier de Ger­zat, pour les fi­nales ter­ri­to­riales.

Com­bien étaient­ils exac­te­ment ? Plu­sieurs mil­liers as­su­ré­ment, sous un ciel gris mais fi­na­le­ment clément, jus­qu’au coup d’en­voi de la fi­nale Hon­neur, le clou de cette jour­née. Mais avec 3.400 en­trées payantes, dif­fi­cile de ne pas avoir le sou­rire chez des or­ga­ni­sa­teurs pas mé­con­tents d’avoir avan­cé ce tra­di­tion­nel ren­dez­vous à un sa­me­di, au lieu du di­manche ri­tuel.

Ils n’avaient pas tous le même maillot, mais bien la même pas­sion. Une am­bi­tion par­ta­gée aus­si, celle de sou­le­ver le bou­clier, de pou­voir chan­ter ou crier « on est les cham­pions », jus­qu’au bout de la nuit, voire plus tard. Oui, la grande fête an­nuelle du rugby pro­po­sée par le Co­mi­té d’Auvergne a été une réus­site.

Spor­tive, avec quelques matches d’agréable fac­ture mal­gré l’en­jeu et de beaux vain­queurs aus­si.

Po­pu­laire éga­le­ment, grâce à un gros pu­blic prêt à s’en­thou­sias­mer pour les siens, à l’image du duel li­vré dans les tri­bunes entre les sup­por­ters de Riom­ès­ Mon­tagnes et Gan­nat dans une fi­nale de 1er sé­rie pal­pi­tante jus­qu’au bout.

Re­cord en vue aux bu­vettes

Ba­rio­lés, ma­quillés, per­ru­qués pour cer­tains, bien ar­ro­sés pour d’autres, les sta­tis­tiques of­fi­cielles avancent la ba­ga­telle de 170 fûts de 30 litres pas­sés dans la jour­née, les sup­por­ters ont aus­si eu droit à tout ce qui fait le sel d’un évè­ne­ment qui sort de l’or­di­naire. Quelques stri­ckers ont ain­si gen­ti­ment pris d’as­saut le ter­ rain d’hon­neur et ex­po­sé leur plas­tique in­time sans le moindre com­plexe.

Des in­cur­sions vrai­ment bon en­fant, à l’image d’une jour­née ré­glée comme du pa­pier à mu­sique, un conden­sé de jeu et de rugby. De rug­bys plu­tôt. À 15, on connaît. A 7 aus­si. A 5 net­te­ment moins. Ce­la a par­fois fait bais­ser le pouls et le rythme, avant une hausse de ten­sion bien­ve­nue et ap­pré­ciée avec le ren­dez­vous entre Cler­mont la Plaine et Riom.

Il n’en reste pas moins que tout ce­la avait de la te­nue et de l’al­lure. Même les ami­cales cha­maille­ries, pe­tites gifles et autres tartes ont ani­mé des dé­bats ryth­més, en­le­vés. Le spec­tacle était fi­na­le­ment un peu par­tout, hier, à Ger­zat. Fran­che­ment, on en re­de­man­de­rait presque dé­jà.

BOU­CLIER. Le CUC-Au­bière a sou­le­vé le bou­clier de Pro­mo­tion d’Hon­neur. L’oc­ca­sion rê­vée de se lais­ser tom­ber et d’en pro­fi­ter entre co­équi­piers. PHO­TO FRANCK BOILEAU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.