Les tra­vaux de Pou­tès re­por­tés à 2017

La via­bi­li­té de la conces­sion a été re­mise en question

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION ACTUALITÉ - Lio­nel Cio­chet­to

Les tra­vaux de ra­bais­se­ment du bar­rage de Pou­tès à Mo­nis­trol-d’Al­lier sont re­por­tés à juin 2017, au moins. La via­bi­li­té de la conces­sion a été re­mise en question.

C’était le pro­jet phare d’EDF sur l’Al­lier : le bar­rage de Pou­tès va être par­tiel­le­ment ra­bais­sé, pour pas­ser de 17 mètres de hau­teur à moins de 5 mètres et fa­ci­li­ter le pas­sage du sau­mon. L’opé­ra­tion avait été mi­nu­tieu­se­ment pré­sen­tée en jan­vier 2015 et avait ob­te­nu un large consen­sus, y com­pris au­près des as­so­cia­tions éco­lo­gistes.

Les tra­vaux de­vaient dé­mar­rer dans deux se­maines, à la mi­juin pour du­rer trois ans, jus­qu’en 2020 en­vi­ron. Bref, tout était sur les rails. Et puis un co­mi­té d’EDF s’est réu­ ni lun­di, le 31 mai. « Le pro­jet est pas­sé de­vant le co­mi­té d’en­ga­ge­ment d’EDF. Ce­lui­ci a confir­mé l’in­té­rêt du pro­jet et la vo­lon­té d’EDF de le réa­li­ser. Mais au vu du contexte éner­gé­tique ac­tuel for­te­ment dé­gra­dé (avec un prix du mé­ga­watt très bas), il ne peut pas en­ga­ger les tra­vaux, qui sont sus­pen­dus et ajour­nés », ex­plique le chef de pro­jet d’EDF, Syl­vain Le­cu­na. En clair, vu le coût éle­vé des tra­vaux et le faible re­tour à cause d’un prix de vente du mé­ga­watt bas, la via­bi­li­té de la conces­sion n’est pas as­su­rée. D’où le re­port du pro­jet et du chan­tier, mais pas sa re­mise en cause. Dé­sor­mais, une phase de dis­cus­sions avec les par­te­naires d’EDF, dont l’État va s’en­ga­ger à nou­veau, pour trou­ver une so­lu­tion. « Dans l’at­tente, nous nous at­ta­che­rons à trou­ver des so­lu­tions per­ met­tant d’amé­lio­rer la conti­nui­té pis­ci­cole sur le bar­rage de Pou­tès », in­dique en­core le chef de pro­jet.

Quant à sa­voir le nou­veau dé­lai pour le dé­but du chan­tier, « compte te­nu du ca­rac­tère sai­son­nier de ce chan­tier par­ti­cu­lier, qui doit se faire l’été, il se­ra re­por­té d’au moins un an, donc pas avant juin 2017 », pré­vient Syl­vain Le­cu­na.

MO­NIS­TROL-D’AL­LIER. Voi­ci une vue du fu­tur bar­rage après tra­vaux. L’ou­vrage se­ra ra­bais­sé de plus des deux tiers de sa hau­teur en­vi­ron. Mais le chan­tier ne dé­bu­te­ra pas avant juin 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.