Pour faire vivre le bois mort

Deux « îlots de sé­nes­cence »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME -

Au­tour du châ­teau de Mont­lo­sier, siège du Parc na­tu­rel ré­gio­nal des vol­cans d’Au­vergne (PNRVA), sur une dou­zaine d’hec­tares, deux par­celles boi­sées viennent d’être trans­for­mées en « îlots de sé­nes­cence ».

Au­cune in­ter­ven­tion de ges­tion n’y se­ra réa­li­sée afin de lais­ser évo­luer na­tu­rel­le­ment l’éco­sys­tème fo­res­tier. Les phases de vieillis­se­ment et d’écrou­le­ment des arbres ne se­ront plus court­cir­cui­tées par la ré­colte du­rant la phase de ma­tu­ri­té du bois. Ce­la per­met­tra aux arbres d’ac­com­plir un cycle com­plet, de la ger­mi­na­tion à la dé­com­po­si­tion. Les es­pèces liées à la pré­sence de bois mort ­ pri­mor­diales pour le fonc­tion­ne­ment de l’éco­sys­tème gé­né­ral ­ pour­ront y trou­ver des re­fuges.

Ce fai­sant, le parc met en oeuvre la trame fo­res­tière fonc­tion­nelle pla­ni­fiée avec l’Office na­tio­nal des fo­rêts. L’opé­ra­tion est, en outre, conduite sur deux sec­teurs qui abritent des es­pèces pa­tri­mo­niales comme la bux­bau­mie ver­ te. Cette mousse rare de­vrait être fa­vo­ri­sée par l’ab­sence de coupe.

Dé­bar­dage à che­val

En pra­tique : des arbres morts (sur pied ou au sol) et des arbres pré­sen­tant des mi­cro­ha­bi­tats pour la faune et la flore se­ront conser­vés. L’ex­ploi­ta­tion des par­celles doit être réa­li­sée par une ges­tion dite « jar­di­née » : « trai­te­ment ir­ré­gu­lier per­met­tant d’avoir des arbres de dif­fé­rents âges et hau­teur, uti­li­sa­tion de tech­niques res­pec­tueuses des sols comme le dé­bar­dage à che­val » an­nonce no­tam­ment le Syn­di­cat mixte du PNRVA.

AU SOL. Ne vous mé­pre­nez pas sur une hy­po­thé­tique né­gli­gence. Lais­ser un peu de bois pour­rir au sol ou sur pied par­ti­cipe à la ges­tion du­rable de la fo­rêt. AR­CHIVES C. MAZOYER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.