Les Au­ver­gnats rem­portent le jeu té­lé

Jean­Louis et Mi­chel ont ga­gné les 3.000 € de la vic­toire de l’émis­sion Bien­ve­nue au cam­ping

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME - Ca­role Eon-Gros­lier ca­role.eon-gr­so­lier@cen­tre­france.com

Re­pé­rés pour leur bonne hu­meur et leur dé­con­trac­tion, le tan­dem de cou­sins a joué la carte du na­tu­rel. Une stra­té­gie payante et un re­cord d’au­dience pour le pro­gramme de TF1.

«Je pense que notre joie de vivre, notre sa­voir­vivre, nos blagues ont été ré­com­pen­sés ! C’est une his­toire de fou… On ne peut plus faire de courses sans se faire ac­cos­ter. Chez le bou­lan­ger, chez le bou­cher, sur les par­kings… A Cler­mont ou ici aux An­cizes, les pas­sants nous ac­costent pour nous fé­li­ci­ter… On de­vien­drait presque pa­ra­no tel­le­ment c’est énorme ! Il ar­rive même que les gens ap­plau­dissent. On di­rait une équipe de foot qui vient de ga­gner le cham­pion­nat… »

Re­cord d’au­dience

Af­fu­blés de py­ja­mas ba­rio­lés et de bé­rets jaunes et bleus aux cou­leurs de l’ASM, Jean­Louis et Phi­lippe sa­vourent leur vic­toire. Un double suc­cès puis­qu’en plus des 3.000 € em­po­chés, le duo de choc a per­mis au pro­gramme Bien­ve­nue au cam­ping de pul­vé­ri­ser son re­cord d’au­dience avec une pointe à 2.125.000 té­lé­spec­ta­teurs au mo­ment du ver­dict fi­nal.

Des lau­riers dé­cro­chés en équipe, que les cou­sins ont im­mé­dia­te­ment vou­lu par­ta­ger avec les ha­bi­tants du vil­lage. « On a sui­vi l’émis­sion tous les soirs de la se­maine. Les rues étaient dé­sertes aux An­cizes. On cam­pait tous de­vant nos postes de té­lé pour comp­ta­bi­li­ser les points », plai­sante une ha­bi­tante. Avant de se li­vrer à pe­tite confes­sion : « Je dois bien avouer que j’ai hur­lé au mo­ment du ver­dict ! Mon ami, lui a crié… Ce n’est pas mieux… On s’est com­plè­te­ment lais­sé prendre au jeu. » Pour Di­dier Ma­nu­dy, maire des An­cizes, une telle ex­po­si­tion mé­dia­tique ne pou­vait pas mieux tom­ber.

« On a mis ce cam­ping en dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic il y a un an car on vou­lait le faire re­vivre. Je crois que c’est fait ! On sou­hai­tait éga­le­ment créer de l’ani­ma­tion et dé­ve­lop­per le tou­risme dans le cadre ma­gni­fique des An­cizes. On cher­chait des gens com­pé­tents pour le faire. Et là, je crois que l’on a dé­cro­ché les deux bons nu­mé­ros ! Leur style est vrai­ment in­imi­table… »

Et si c’était à re­faire ? « Bien sûr qu’on le re­fe­rait. On ne change pas une équipe qui gagne ! De­puis l’an­nonce des ré­sul­tats, les ré­ser­va­tions se sont mul­ti­pliées pour l’été. Comme quoi, l’art de res­ter soi­même, ça paye ! »

VAIN­QUEURS. Phi­lippe et Jean-Louis, aux ma­nettes du cam­ping des An­cizes, ont cé­lé­bré la vic­toire, hier soir, au­tour d’une pael­la mai­son, en­tou­rés des ha­bi­tants des Com­brailles, des élus et de leur équipe. PHO­TO CA­ROLE EON-GROS­LIER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.