Art' Hier Danse et chante pour ses in­vi­tés

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION -

On voit de plus en plus de gens s’in­gé­nier à culti­ver leur jar­din, sû­re­ment par passe­temps, mais sur­tout se four­nir en pro­duits ali­men­taires sains.

C’est dans ce contexte que, dans le cadre des Jour­nées de l’éco­jar­di­nage, Ma­rianne, Léa et Ju­lie ont ser­vi à leurs vi­si­teurs, di­manche der­nier, une soupe aux or­ties, question de prou­ver que l’on peut pré­pa­rer de bons plats avec des plantes sau­vages.

As­tuces et conseils

Dans la zone des jar­dins en contre­bas de la rue Co­que­lut, ces pas­sion­nées de na­ture et de jar­di­nage ont fait dé­cou­vrir la fa­çon de jar­di­ner bio, de pro­té­ger la na­ture, la faune et de don­ner quelques as­tuces.

En­ga­gé pour la Na­ture, l’éco­jar­di­nier conduit ses cultures de ma­nière très ré­flé­chie. Plan­ter des oeillets d’Inde près de ses pieds de to­mates, ac­cro­cher un ni­choir dans un arbre, lais­ser un coin de jar­din en friche, c’est de l’éco­jar­di­nage ! Car ce­la per­met de li­mi­ter le re­ cours aux pes­ti­cides et de fa­vo­ri­ser la bio­di­ver­si­té.

La terre nue est un état anor­mal dans la na­ture. Les ad­ven­tices sont taxées de « mau­vaises herbes », que bien des jar­di­niers s’em­ploient à éra­di­quer.

Or, ces herbes peuvent en­ri­chir la terre en nu­tri­ments in­dis­pen­sables. Au lieu de se dé­bar­ras­ser de ces herbes folles que l’on a ar­ra­chées, il suf­fit de les je­ter dans le tas de com­post : elles se dé­com­po­se­ront et res­ti­tue­ront les nu­tri­ments qu’elles ont pré­le­vés dans le sol.

Autres conseils : pailler le sol pour gar­der l’hu­mi­di­té, et ain­si ré­duire les ar­ro­sages abon­dants ; lais­ser cou­rir la pim­pre­nelle, que l’on peut, comme on le fai­sait na­guère, uti­li­ser comme condi­ment.

Les ma­té­riaux peuvent aus­si ser­vir de re­fuge aux in­sectes utiles. En créant ain­si un en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable à l’équi­libre entre es­pèces vé­gé­tales et es­pèces ani­males, la bio­di­ver­si­té se­ra un pré­cieux auxi­liaire du jar­di­nier.

L’as­so­cia­tion Art’Hier Danse a ou­vert les portes de son ate­lier danse à quelques in­vi­tés. En ce sa­me­di ma­tin, les dan­seurs avaient re­vê­tu leur te­nue de bal pour of­frir à leurs amis une dé­mons­tra­tion de danses et faire en­ton­ner quelques chants.

C’était une in­ci­ta­tion à s’aven­tu­rer sur la piste. Si bien que tous se sont es­sayés à la pol­ka, à la valse ou à la bour­rée.

Les mu­si­ciens, fort nom­breux, ont éga­le­ment ou­vert leur en­semble à d’autres mu­si­ciens.

La ma­ti­née s’est ter­mi­née dans une ex­cel­lente am­biance au­tour d’un apé­ri­tif avec dé­gus­ta­tion de gâ­teaux faits mai­son par les membres de l’as­so­cia­tion.

FOLK­LORE. Les in­vi­tés ont été ra­vis d’ap­prendre quelques pas de pol­ka et de bour­rée. Le tennis se pra­tique en fa­mille à l’ATC

ECO-JAR­DI­NAGE. Ma­rianne (à gauche) est in­ta­ris­sable sur les conseils et as­tuces pour culti­ver son jar­din.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.