Le pape met la pres­sion sur les évêques né­gli­gents

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - FRANCE & MONDE -

Le pape a dé­ci­dé d’ac­croître la pres­sion sur la hié­rar­chie ca­tho­lique en ou­vrant la voie à la ré­vo­ca­tion d’évêques cou­pables de « né­gli­gence » dans leurs fonc­tions face à des cas de pé­do­phi­lie dans l’Eglise.

Le Droit ca­non pré­voyait dé­jà que les évêques puissent être ré­vo­qués pour « causes graves ».

« Avec la pré­sente, j’en­tends pré­ci­ser que par­mi ces dites “causes graves” est (dé­sor­mais, N.D.L.R.) com­prise la né­gli­gence des évêques dans l’exer­cice de leur fonc­tion, en par­ti­cu­lier vis­à­vis des cas d’abus sexuels com­mis sur des mi­neurs et des adultes vul­né­rables », écrit Jorge Ber­go­glio dans une lettre apos­to­lique.

Le pape dis­tingue deux cas : « dans le cas d’abus sur mi­neurs, il est suf­fi­sant que le manque de di­li­gence soit grave » pour par­ve­nir à la ré­vo­ca­tion de l’évêque, tan­dis que dans les autres cas, la né­gli­gence doit être « très grave ».

La ré­vo­ca­tion d’un évêque res­tant un cas par­ti­cu­liè­re­ment sen­sible, Fran­çois an­nonce éga­le­ment la créa­tion d’un col­lège de ju­ristes, pro­bable­ ment consti­tué de car­di­naux et d’évêques, char­gé de l’as­sis­ter avant de pro­non­cer toute « dé­ci­sion dé­fi­ni­tive ».

Les évêques in­cri­mi­nés pour­ront se dé­fendre des ac­cu­sa­tions de né­gli­gence au­près des di­cas­tères (mi­nis­tères, N.D.L.R.) com­pé­tents. Une fois prise sa dé­ci­sion, le sou­ve­rain pon­tife ayant de toutes les fa­çons le der­nier mot, si l’évêque re­fuse de pré­sen­ter sa dé­mis­sion dans un dé­lai de quinze jours, il se­ra dé­mis de force.

Beau­coup à faire

Le pape Fran­çois a créé au Va­ti­can une ins­tance ju­di­ciaire pour ju­ger les prêtres pé­do­philes, mis en place une com­mis­sion in­ter­na­tio­nale d’ex­perts char­gée de pro­po­ser des me­sures de pré­ven­tion et ren­con­tré des vic­times à Rome et à Phi­la­del­phie.

Mais à tra­vers le monde, où de nom­breux cas d’ec­clé­sias­tiques pé­do­philes ont fait scan­dale ces der­nières an­nées, l’amer­tume et la dé­cep­tion pré­do­minent par­mi les vic­times qui es­timent que l’Église a en­core beau­coup à faire pour écar­ter et pu­nir les cou­pables.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.