An­xio­gène

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS - Claude Lesme

Le moins que l’on puisse écrire c’est que l’Eu­ro de foot­ball qui dé­bu­te­ra ven­dre­di par un très at­ten­du Fran­ceRou­ma­nie, au Stade de France, n’est pas pla­cé pour le mo­ment sous le signe de l’har­mo­nie et de la fête. Pour­tant, d’au­cuns, et le gou­ver­ne­ment en pre­mier, es­comp­taient que cet événement, belle vi­trine du sa­voir­faire na­tio­nal, ap­por­te­rait apai­se­ment et joie de vivre.

En plein état d’ur­gence les es­prits res­tent sen­si­bi­li­sés par une me­nace ter­ro­riste « tou­jours ex­trê­me­ment éle­vée » se­lon Ma­nuel Valls d’au­tant que les ser­vices amé­ri­cains mettent en garde leurs res­sor­tis­sants en si­gna­lant la France comme « cible nu­mé­ro un » de Daesh. En l’oc­cur­rence les fans zones dont pour­tant 64 % des Fran­çais res­ tent op­po­sés à leur sup­pres­sion posent pro­blème à une po­lice épui­sée.

Le mou­ve­ment so­cial contre la loi Tra­vail me­nace éga­le­ment de de­ve­nir le fil rouge de la com­pé­ti­tion tant les sup­por­ters étran­gers craignent d’être confron­tés à des pro­blèmes de trans­ports et à des per­tur­ba­tions. La pluie et les inon­da­tions ajoutent en­core au trouble en at­ten­dant la dé­crue.

Chez les Bleus ce n’est pas mieux avec plé­thore de bles­sés et les dé­cla­ra­tions men­son­gères de Ben­ze­ma, re­je­tées par 93 % de l’opi­nion, sim­ple­ment des­ti­nées à mettre le ba­zar. Alors, si l’hi­ron­delle n’a pas fait le prin­temps, le so­leil et des vic­toires de l’équipe de France fe­ront peut­être l’été pour sor­tir d’un cli­mat an­xio­gène pe­sant et his­ser quelques se­maines le pays à la hau­teur de cette vi­trine in­ter­na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.