Vers la créa­tion d’une mé­tro­pole ré­gio­nale Cler­mont Vi­chy Au­vergne

Acte fon­da­teur, hier, à Vi­chy, d’une fu­ture en­ti­té ré­gio­nale ur­baine au­tour de Cler­mont­Fer­rand

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - Phi­lippe Cros

TERRITOIRE. Hier, à Vi­chy, élus mais aus­si ac­teurs éco­no­miques ont lan­cé le train de la créa­tion de cette en­ti­té ré­gio­nale.

Hier, à Vi­chy, élus mais aus­si ac­teurs éco­no­miques du territoire ont lan­cé le train de la créa­tion d’une mé­tro­pole en Au­vergne au­tour de Cler­mont, de Brioude à Vi­chy.

Dans une dé­cen­nie, on se sou­vien­dra peut­être de ce 11 juin 2016 comme l’acte fon­da­teur de la mé­tro­pole Cler­mont Vi­chy Au­vergne.

Nous n’en sommes pas en­core là et la ré­gion Au­vergne­Rhône­Alpes ne compte que deux mé­tro­poles au sens ju­ri­dique du terme, Lyon et Gre­noble, trois en 2017 avec SaintÉ­tienne. La qua­trième se construi­ra­t­elle au­tour de Cler­mont­Fer­rand ?

Une lo­co­mo­tive et des wa­gons

L’am­bi­tion est clai­re­ment af­fi­chée par le maire LR de Vi­chy, Claude Mal­hu­ret, ac­tuel pré­sident du syn­di­cat mé­tro­po­li­tain qui porte les germes de ce fu­tur : « Nous ap­par­te­nions à l’une des plus pe­tites ré­gions de France et nous sommes à pré­sent dans la deuxième. C’est une for­ mi­dable op­por­tu­ni­té. Mais at­ten­tion à ne pas de­ve­nir les der­niers des Mo­hi­cans du Far West. Soit nous construi­sons une mé­tro­pole d’équi­libre, soit nous nous ef­fa­çons. »

L’en­jeu est po­sé et le che­min à suivre est par­ta­gé par de nom­breux ac­teurs pu­blics, à com­men­cer par Oli­vier Bian­chi, maire PS de Cler­montFer­rand. « Cler­mont ne cherche pas à être hé­gé­mo­nique, ras­sure­t­il. Nous sommes dé­jà la plus grande ville de ce territoire. Nous cher­chons à fé­dé­rer, à être une lo­co­mo­tive qui tire les wa­gons. Cler­mont et Vi­chy doivent être les mo­teurs. »

Le territoire concer­né va du sud de l’Al­lier à Is­soire et le Bri­va­dois, avec au centre le Grand Cler­mont. Quinze com­mu­nau­tés d’ag­glo et de com­munes et dix­sept autres re­grou­pe­ments in­ter­com­mu­naux membres as­so­ciés… et prêts à mon­ter dans le train. « Mais il faut nous lais­ser le temps de la ma­tu­ra­tion », a de­man­dé Vé­ro­nique Pou­za­doux, pour le territoire Gan­nat/ Ebreuil/Saint­Pour­çain.

Le pré­fet de ré­gion, Mi­chel Del­puech, a clai­re­ment dit que l’État est prêt à ai­der et par­ti­ci­per. Laurent Wau­quiez, pré­sident LR de cette nou­velle grande ré­gion, a de­man­dé que ce­la aille vite, flé­chant dé­jà des ac­tions que la ré­gion est prête à sou­te­nir : la voie verte de l’Al­lier, les pôles d’ac­ti­vi­tés, la can­di­da­ture Cler­mont ca­pi­tale eu­ro­péenne de la culture. « Cler­mont porte le dos­sier mais le ter­rain de jeu se­ra ce­lui du pôle mé­tro­ po­li­tain », a pré­ci­sé Oli­vier Bian­chi.

Jean­Yves Fou­cault (Li­ma­grain) et Jean­Do­mi­nique Se­nard (Mi­che­lin) ont ap­puyé la dé­marche. « C’est une né­ces­si­té ab­so­lue », a dit le pre­mier. « C’est une taille de territoire qui per­met aux pro­jets de s’épa­nouir », a as­su­ré le se­cond.

Les ter­ri­toires pé­ri­phé­riques (Can­tal et nord de l’Al­lier) ne se­ront pas né­gli­gés, a pré­ci­sé cha­cun : « La mé­tro­pole ne va pas vi­der les autres ter­ri­toires, au contraire, a ras­su­ré Claude Mal­hu­ret. C’est par elle que pour­ront pas­ser les connexions, avec les autres mé­tro­poles. »

Com­bien de temps fau­dra­t­il ? « Ce­la doit être une réa­li­té entre 2020 et 2022 » a es­ti­mé le maire de Cler­mont­Fer­rand. « C’est très loin », a es­ti­mé Laurent Wau­quiez. Le train est en marche.

AC­TEURS. Jean-Do­mi­nique Se­nard, pré­sident de Mi­che­lin, a sa­lué la mise en route ac­cé­lé­rée de la créa­tion d’une mé­tro­pole. D. PARAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.