D’im­pro­bables monstres de puis­sance

Avec le trac­teur pul­ling en ve­dette, hier, un concours de la­bour im­pres­sion­nant

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME MOTOR EXHIBITION - Gré­goire Nartz gre­goire.nartz@gmail.com

Les ma­chines folles de trac­teur pul­ling font mon­ter les dé­ci­bels, ce week-end, à Cour­non. Quand le monde agri­cole ren­contre ce­lui de la mé­ca­nique ex­trême.

«Je ne sais pas d’où ça sort ça… de l’avia­tion ? » Doms, mé­ca­ni­cien mo­to, a fait le tour du site de la Mo­tor Ex­hi­bi­tion, au Zé­nith d’Au­vergne, à Cour­non. Et c’est de­vant les ma­chines de trac­teur pul­ling qu’il reste éba­hi. Cette dis­ci­pline consiste à trac­ter une re­morque de la­bour de 26 tonnes sur la plus grande dis­tance pos­sible avec des en­gins qui, comme le Nir­va­na qui fait rê­ver Doms, tiennent au­tant du drag­ster que du mons­ter truck.

la puis­sance d’avions

Le mé­ca­ni­cien ne croit pas si bien dire : la puis­sance du Nir­va­na est aé­rienne. « Je suis équi­pé de trois tur­bines d’hé­li­co­ptère de 1.500 CV cha­cune », ex­plique Pa­trice Ca­bec, pi­lote de cet en­gin fou, ve­nu de Nor­man­die par­ti­ci­per à la pre­mière manche du cham­pion­nat de France de trac­teur pul­ling, ce week­end. « Ce que j’aime dans cette dis­ci­pline, c’est la dé­me­sure, la puis­sance ». L’homme en­file son casque, monte sur l’en­gin de plus de trois tonnes et fait vrom­bir les tur­bines. Les dé­ci­bels ex­plosent, la terre de la piste vole sous les énormes roues… mais le Nir­va­na n’at­teint pas les 60 mètres ré­gle­men­taires pour pas­ser au tour sui­ vant. Pa­trice au­ra un se­cond coup d’es­sai.

Les pre­mières com­pé­ti­tions fran­çaises de trac­teur pul­ling, Mi­chel Thuard y a par­ti­ci­pé il y a 30 ans. Il est pré­sent au­jourd’hui avec le Vul­cain, mu­ni d’un mo­teur Rolls Royce V12 comme on n’en voit que dans Mad Max. « J’étais éle­veur, pas­sion­né de mé­ca­nique. J’ai fa­bri­qué mes propres en­gins sous ma grange, à Cé­ rilly dans l’Al­lier, dès 1984 », ra­conte ce­lui qui, du haut de ses 67 ans, s’au­to­pro­clame « vé­té­ran et pion­nier » de la dis­ci­pline en France.

Ils ne se­raient qu’une ving­taine de pi­lotes dans le pays. « La puis­sance ne cesse d’aug­men­ter, alors il faut du bud­get. Mais les spon­sors sont fri­leux », re­marque l’Au­ver­gnat.

Il est un pays qui compte bien plus d’adeptes : les Pays­Bas. « Ce­la a com­men­cé lorsque les fer­miers ont lan­cé des concours de la­bour, pour s’amu­ser », ex­plique les membres de l’équipe Isel Die­sel, fa­mille de passionnés hol­lan­dais. Si leur ma­chine res­semble à un trac­teur nor­mal, il ne faut pas se mé­prendre. Sous le ca­pot, c’est un monstre comme les autres.

Au­jourd’hui, de 10 h 30 à 18 heures, au Zé­nith d’Au­vergne à Cour­non. Au pro­gramme : com­pé­ti­tion, dé­mons­tra­tions, ex­po­si­tions de voi­tures an­ciennes, ate­liers de pi­lo­tages, cir­cuit de voi­tures té­lé­gui­dées et nom­breuses ani­ma­tions pour en­fants. Ta­rifs : 12 € ta­rif ré­duit (voir ime-au­vergne.com), 15 € ta­rif nor­mal, gra­tuit pour les moins de 14 ans. Cer­taines ani­ma­tions sont payantes.

V12. Une re­morque de 9 tonnes, mu­nie d’une masse de 7 tonnes, op­pose une ré­sis­tance crois­sante au trac­teur, qui doit em­me­ner cette char­rue de la­bour le plus loin pos­sible. PHOTOS FRED MARQUET

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.