Har Mar, juste Su­pers­tar

Si tu sa­vais, moi aus­si tu me… soul !

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME ACTUALITÉS - Ju­lien Do­don

Au top. Une voix de dingue et une en­vie de faire le show qui se par­tage à l’en­vi. C’était hier, avec Har Mar Su­pers­tar au Club de la Coo­pé­ra­tive de Mai.

Bien sûr, il y a tout le reste, ce qui fait le show, mais avant tout, il y a une voix. Et quelle voix. Une énorme voix. Ma­gni­fique. Une voix de Su­pers­tar. Har Mar c’est ce croo­ner soul, to­ta­le­ment hors des codes, re­ve­nu faire bou­ger le club de la Coo­pé­ra­tive de Mai pour la deuxième fois en un an et de­mi. Il y a, aus­si, ce band qui joue der­rière lui. Humble, ra­tion­nel, éco­nome de ses gestes mais qui avance pla­cé avec une exac­ti­tude re­mar­quable. En même temps, heu­reu­se­ment qu’ils n’en mettent pas tous par­tout, ça fe­rait trop… Har Mar Su­pers­tar, c’est…, cet homme qui au bout de 45 mi­nutes d’un set très bien fou­tu vient se cou­cher sur le comp­toir et trin­quer avec son pu­blic. Une pe­tite Te­qui­la. Sur le che­min, il a dan­sé dans la “fosse”. Ce qui per­met de voir de plus près le bon­ homme, torse­nu, comme à peu près tout le temps, et hier soir gai­né ­ les jambes ­ dans un leg­ging… com­ment dire si­non re­dou­table. Bref hy­per­ten­dance. Voi­là. Ha…, si­non, il faut ab­so­lu­ment par­ler de ce mor­ceau qui res­semble à s’y mé­prendre à l’in­con­tour­nable “Toute pre­mière fois” de Jeanne Mas (al­lez­y, chan­tez dans votre tête !). Il faut ab­so­lu­ ment sa­voir ­ l’en­quête a dé­bu­té hier avec l’ins­pec­teur Fran­çois ­ s’il s’agit d’une pseu­do re­prise ou d’une ren­contre de troi­sième type avec le ha­sard. A suivre…

HIER SOIR. Har Mar, c’est une idée cer­taine du show, du par­tage avec le pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.