« Jeanne » a vé­cu des heures sombres

A la re­dé­cou­verte de l’ar­chi­tec­ture et de l’his­toire des ly­cées cler­mon­tois

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - CLERMONT ACTUALITÉS - Pierre Ga­briel Gon­za­lez pgg@orange.fr

Pen­dant le XXe siècle, à deux re­prises, les lo­caux du ly­cée Jeanne-d’Arc furent ré­qui­si­tion­nés, en tout ou par­tie, obli­geant l’ad­mi­nis­tra­tion à trou­ver d’autres lieux de cours.

dan­gers s’an­noncent. Une fi­dèle lec­trice, Da­nielle, ra­conte : « En 1943, j’ai été élève au ly­cée Jeanne­d’Arc. La France était oc­cu­pée. En cours d’an­née, nous avons été dé­lo­gées par les Al­le­mands qui ont in­ves­ti le ly­cée pour en faire un hô­pi­tal. »

« Ils su­bis­saient de nom­breuses at­taques de la part des mou­ve­ments de la Ré­sis­tance et éga­le­ment des bom­bar­de­ments al­liés, an­glais et amé­ri­cains. Ce­la s’est pas­sé pen­dant un cours de chi­mie : un groupe de sol­dats al­le­mands ar­més de mi­traillettes a sur­gi en criant : « Ra­haus, Ra­haus ! », mot que nous connais­sions bien : « De­hors, De­hors ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.