La classe et le cru

D’une écri­ture grande classe, très sty­lée, fouiller les coeurs, les sen­ti­ments, jus­qu’à ré­vé­ler des vé­ri­tés très crues.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE - Da­niel Mar­tin da­niel.mar­tin@cen­tre­france.com

Avec Sou­ve­nirs d’un ma­riage, Louis Be­gley s’af­firme très loin de Fitz­ge­rald, plus proche de Laurie Col­win ou de Do­ro­thy Par­ker (*). Ou des ro­man­ciers du XVIIIe siècle, Cré­billon et La­clos, dont il cultive la mer­veilleuse am­bi­va­lence. Il dé­peint les er­re­ments du coeur d’une prose qui, sous son élé­gance po­li­cée, par­fai­te­ment mé­trée, laisse trans­pa­raître le plus cru des actes, des sen­ti­ments et re­donne leur vrai sens à quelques mots : so­cial, plai­sir, amour, haine…

L’his­toire ? Phi­lip, dont l’exis­tence a été ra­va­gée par deux drames atroces, ce que l’on sait d’en­trée, re­trouve Alice, après des an­nées. Cette femme, très chic – tous ap­par­tiennent à ce mi­lieu ai­sé qui ignore les fins de mois, ré­sident à New York ou Pa­ris, voya­ gent, re­çoivent, as­sistent aux pre­mières… – cette femme, donc, éclate dès qu’il fait al­lu­sion à Tho­mas dont elle a di­vor­cé et qui est mort de­puis. Elle en parle comme d’un monstre, d’un ma­ni­pu­la­ teur qui l’a moins ai­mée qu’uti­li­sée pour par­ve­nir à ses fins. Mais la vé­ri­té ?

Il faut sa­voir que la fa­mille d’Alice doit son im­mense for­tune au com­merce d’es­claves ; que Tho­mas était le fils du ga­ ra­giste dans le­quel tous fai­saient en­tre­te­nir leurs Bent­ley ; qu’Alice, « une so­cia­liste re­fou­lée », en l’épou­sant pen­sait les nar­guer et se dé­faire un peu de ce pas­sé.

Tho­mas est de­ve­nu « un ponte de Wall Street ». Elle en a pris om­brage. Car elle est trouble, cette femme. Pense en­core que tout lui est dû. Ce qui lui donne un aplomb in­sen­sé, comme on le ver­ra. Et jus­qu’à la der­nière ligne.

Né en Po­logne, émi­gré très jeune aux États­Unis avec les siens, Louis Be­gley fut avo­cat et l’au­teur d’une oeuvre qui mé­rite am­ple­ment d’être connue, écrite au plus près de lui, ses ex­pé­riences : Une édu­ca­tion po­lo­naise, L’Homme en re­tard ou le re­mar­quable Mr. Sch­midt (Le livre de poche). (*) Do­ro­thy Par­ker en 10/18

Laurie Col­win en Livre de poche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.