La Rus­sie re­froi­dit les An­glais

Les An­glais ac­cro­chés à Mar­seille, hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - EURO 2016 - MAR­SEILLE (Stade Vé­lo­drome).

La ma­lé­dic­tion conti­nue. L’An­gle­terre qui n’a ja­mais rem­por­té son pre­mier match dans un Eu­ro, a en­core ra­té le coche en se fai­sant re­joindre in ex­tre­mis par la Rus­sie (1-1).

Mal­gré un dé­but de match sé­dui­sant, les hommes de Roy Hodg­son ont été re­joints à la 92e mi­nute par une tête lo­bée du ca­pi­taine V. Be­re­zuts­ki alors que Dier avait ou­vert le score sur coup franc (73e).

En neuf édi­tions du tour­noi conti­nen­tal, les An­glais n’ont tou­jours pas réus­si à rem­por­ter leur pre­mier match. Cette fois, les co­équi­piers de Wayne

LA FICHE

Roo­ney au­raient pour­tant dû plier la ren­contre plus d’une fois, tant ils ont do­mi­né la pre­mière pé­riode.

Au lieu de quoi, les An­glais se re­trou­ve­ront dé­jà sous pression dans cinq jours quand ils af­fron­te­ront le cou­sin et ri­val gal­lois, qui a pris la tête du groupe B en do­mi­nant plus tôt la Slo­va­quie (2­1).

Les co­équi­piers de Roo­ney, en­core ex­cellent au mi­lieu mal­gré quelques bal­lons per­dus, ont donc di­la­pi­dé une belle oc­ca­ sion mal­gré une do­mi­na­tion ou­tra­geante en pre­mière pé­riode.

Mais Kane, fi­na­le­ment seul en pointe puisque Var­dy était rem­pla­çant, n’a pas eu beau­coup de mu­ni­tions tan­dis que Lal­la­na a gâ­ché les siennes et que Ster­ling s’est per­du en route.

Dier a pour­tant fi­ni par dé­blo­quer la ren­contre en mar­quant sur un su­perbe coup franc, d’une frappe en­rou­lée du droit.

As­phyxiés au préa­lable et sau­vés à de nom­breuses re­prises par l’ex­cellent gar­dien Akin­feev, les Russes étaient pour­tant en train de sor­tir de leur tor­peur à ce mo­ment­là, comme l’a mon­tré leur fin de match.

Avec un peu plus de jus­tesse et de mo­bi­li­té, ils au­raient pu in­quié­ter en­core plus une An­gle­terre at­ti­rée vers l’avant.

Fi­na­le­ment, la pré­pa­ra­tion à moi­tié convain­cante des An­glais masque peu­têtre de vraies ca­rences dé­fen­sives.

Les Russes en­chaînent eux un 4e match sans suc­cès même si ce nul ar­ra­ché a une sa­veur de vic­toire. Sur­tout après la sé­rie noire du mo­ment et les bles­sures en pa­gaille.

Les sif­flets qui ont ac­com­pa­gné leur hymne dans un stade Vé­lo­drome pro­prié­té des An­glais les ont peut­être mo­ti­vés en conclu­sion d’une triste jour­née en ce qui concerne la fête col­lec­tive pro­mise.

Dans l’après­mi­di, des vio­lents in­ci­dents ont op­po­sés les hoo­li­gans des deux camps dans le centre­ville, bles­sant au moins une tren­taine d’entre eux, dont un sup­por­teur an­glais entre la vie et la mort (voir pages France et Monde).

À LA 92E. Alors que les An­glais de Rose pen­saient avoir le match ga­gné, les Russes ont éga­li­sé par Be­re­zuts­ki.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.