Le Puy-de-Dôme au fil de ses mou­lins

Au­jourd’hui en­core pour dé­cou­vrir le pa­tri­moine de pays

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME -

Ils n’ont pas les ailes blanches de ceux de My­ko­nos, ni même l’ac­cent chantant de ce­lui de Dau­det, ils tournent pour­tant, ou ont tour­né long­temps, au fil de nos ri­vières.

Ces mou­lins qui, des Com­brailles aux rives de l’Al­lier, du Fo­rez jus­qu’au Cé­zal­lier, fai­saient chan­ter leurs grandes roues à aubes. Car eux n’étaient pas dans le vent et pré­fé­raient se lais­ser ber­cer au fil non­cha­lant de nos cours d’eau. Une his­toire de ter­ri­toire qui ne les a ce­pen­dant pas pri­vés d’avoir tou­jours du grain ou des cer­neaux à moudre.

C’est à la dé­cou­verte de tout ce « pe­tit pa­tri­moine » et des mé­tiers qu’il a long­temps ali­men­tés que sont dé­diées ces « Jour­nées » qui s’achè­ve­ront ce soir, en France comme dans le dé­par­te­ment.

L’oc­ca­sion pour beau­coup de dé­cou­vrir des lieux et des his­toires riches d’un sa­voir­faire qui a fait vivre tout un pas­sé et, par­fois même, se conjugue tou­jours au pré­sent.

Ain­si, à Cour­non et au­de­là des courbes ro­manes de l’église Saint­Mar­tin, c’est au­tour de l’hui­le­rie et des mé­tiers de la noix que l’his­toire tour­ne­ra.

Un pont entre pas­sé et pré­sent

Thiers, bien en­ten­du, tout comme Cha­bre­loche, fe­ront rou­ler la pierre sur leur pa­tri­moine cou­te­lier et celle du der­nier mou­lin à ai­gui­ser les lames en­core en ac­ti­vi­té.

À Cey­rat, c’est le mou­lin fa­ri­nier de Tran­chère, en cours de res­tau­ra­tion, qui fe­ra goû­ter aux sa­veurs de la bou­lan­ge­rie an­tique…

Mais si ce pa­tri­moine de pays té­moigne du tra­vail et du goût de bien faire de ceux qui nous ont pré­cé­dés, il a aus­si su s’adap­ter au temps pré­sent et à la mo­der­ni­té. Ain­si le Mou­lins du ver­don­net, à Bou­zel, qui abrite au­jourd’hui une mi­no­te­rie ul­tra­mo­derne, pro­prié­té du groupe Li­ma­grain, ca­pable d’écra­ser 55.000 tonnes de blé par an. Un fleu­ron tout au­to­ma­ti­sé, bien loin sans doute du geste au­guste des meu­niers ; mais qui, quelque part, fait le lien entre pas­sé et pré­sent.

À cha­cun donc, au­jourd’hui en­core, le loi­sir de s’of­frir sa part de pa­tri­moine an­cien ou mo­derne.

TAILLEUR DE PIERRE. A l’an­cien mou­lin-usine de Blan­zat. Une des nom­breuse ren­contres que ré­servent ces 19es jour­nées du pa­tri­moine de pays et des mou­lins PHO­TO MA­NON SABY

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.