Lire, écrire, comp­ter… et pro­gram­mer

Avec « The Bugs », un jeu de so­cié­té et bien­tôt une ap­pli­ca­tion, la start­up cler­mon­toise Ma­gik Square fa­mi­lia­rise les en­fants à la pro­gram­ma­tion in­for­ma­tique, exac­te­ment ce que re­cherche l’Édu­ca­tion na­tio­nale.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE - Na­tha­lie Van Praagh na­tha­lie.van­praagh@cen­tre­france.com

Le « Red Bug » s’est dé­tra­qué. Pour ré­pa­rer le ro­bot, il faut d’abord l’at­tra­per, et pour par­ve­nir à le coin­cer, alors qu’il part dans tous les sens, l’en­cer­cler d’un cir­cuit d’éner­gie. Vic­tor, 7 ans et de­mi, et son meilleur ami, Ma­thieu, 8 ans, sont à la ma­noeuvre, cartes de jeu en mains. « On construit un par­cours et ça dé­truit le mé­chant », ex­pli­quen­tils. En ef­fet, au terme de la par­tie, jouée en co­opé­ra­tion, le ro­bot re­de­vient gen­til, troque le rouge de la co­lère pour le bleu du ciel. L’or­di­na­teur n’est plus en panne, dé­bar­ras­sé du « mé­chant » bug, « pu­naise » en fran­çais.

Comme Mon­sieur Jour­dain fai­sant de la prose sans le sa­voir, les deux co­pains viennent de créer une sé­quence simple d’ins­truc­tions à un ro­bot, lui don­nant l’ordre d’avan­cer, de tour­ner, bref ils l’ont pro­gram­mé.

« L’or­di­na­teur est un peu bête. Il suf­fit, comme pour une re­cette de cui­sine, de lui don­ner les in­gré­dients dans l’ordre pour qu’il marche. » Ni­co­las Gouy, le pa­pa de Vic­tor, est l’âme de « The Bugs », jeu de so­cié­té qu’il a ex­pé­ri­men­té en fa­mille, avec son fils et sa femme Isa­belle, pro­fes­seur des écoles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.