Quatre rai­sons de zap­per sur l’autre match de la soi­rée

21h

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS - Laurent Cal­mut

Vous n’êtes ni Rou­main, ni Al­ba­nais, et vous n’avez a prio­ri au­cune rai­son de re­gar­der l’autre match du groupe A (21 heures). En­core moins un soir de France Suisse… Pour­tant, il y a quelques rai­sons de zap­per sur le match des pe­tits. On vous en donne quatre.

1

Soir de 100e pour le sé­lec­tion­neur rou­main ! C’est une lé­gende du foot­ball rou­main. Ce soir, An­ghel Ior­da­nes­cu en­tre­ra un peu plus au Pan­théon na­tio­nal de son sport puis­qu’il va s’as­seoir pour la 100e fois sur le banc de la sé­lec­tion.

Élu en­traî­neur rou­main du XXe siècle, l’an­cien joueur du Steaua (57 sé­lec­tions) va di­ri­ger son 58 match en tant que sé­lec­tion­neur, après 42 ren­contres en tant qu’ad­joint. Pour son troi­sième man­dat à la tête de la sé­lec­tion rou­maine, ce­lui qui a me­né ses troupes jus­qu’en quarts de fi­nale de la Coupe du monde en 1994 veut ajou­ter une ligne à son pal­ma­rès. 2

La Rou­ma­nie peut rê­ver de la deuxième place. Bat­tue 2­1 mais sé­dui­sante contre la France, la Rou­ma­nie a de nou­veau ré­sis­té aux Suisses lors de son deuxième match (1­1). En cas de vic­toire contre l’Al­ba­nie ce soir, les Rou­mains s’ou­vri­raient les portes des hui­tièmes de fi­nale. Ils pour­raient même chi­per la deuxième place aux Suisses, en cas de vic­ toire de l’équipe de France. Mo­ti­vant non ? 3

Un match plus ou­vert que France - Suisse. À Lille, un nul entre la France et la Suisse conten­te­rait tout le monde. Tout le contraire de ce Rou­ma­nie ­ Al­ba­nie, qui doit four­nir un vain­queur pour lui per­mettre de pour­suivre sa route. De quoi les in­ci­ter à ou­vrir le jeu, puisque même les Al­ba­nais, en cas de suc­cès, peuvent ti­rer leur épingle au jeu des meilleurs 3es.

Dans un Parc OL qui ne s’en­nuie pas de­puis le dé­but de l’Eu­ro, on peut mi­ser sur une ren­contre dis­pu­tée. 4

Lo­rik Ca­na est de re­tour. Ex­pul­sé dès la 37e mi­nute, le ca­pi­taine al­ba­nais n’a pas joué face à la France. Pour son re­tour en dé­fense, ap­por­te­ra­t­il un se­cond souffle à une sé­lec­tion al­ba­naise qui a bien pro­fi­té de son ex­pé­rience lors des éli­mi­na­toires ? C’est pos­sible. Mais pour le sa­voir, il fau­dra chan­ger de chaîne…

ÉQUIPES PRO­BABLES

CE SOIR. Les Rou­mains de Flo­rin An­done sont fa­vo­ris. PHO­TO PQR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.