Toyo­ta de­vant Porsche

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS -

La Toyo­ta TS050 Hy­brid de Ka­mui Ko­baya­shi me­nait les 24 Heures du Mans hier à 21 h, soit au quart de la course, de­vant la Porsche 919 Hy­brid de Ti­mo Bern­hard et l’autre Toyo­ta d’An­tho­ny Da­vid­son.

Mark Web­ber, ex­pi­lote de F1 chez Red Bull, a conclu à 20 h 45 un très beau re­lais, très consis­tant, sui­vi comme son ombre par le Ja­po­nais, ex­pi­lote de Sau­ber F1, qui est alors pas­sé en tête car il al­lait ra­vi­tailler un peu plus tard.

« Nous avons une très bonne voi­ture, très équi­li­brée, c’est vrai­ment plai­sant, a dit Web­ber sur Ra­dio Le Mans. Il y a beau­coup de tra­fic sur la piste et il faut évi­ter de prendre trop de risques car la course est en­core longue. »

En deuxième ri­deau, l’autre Porsche, la n° 2 du « po­le­man » Neel Ja­ni, de­van­çait l’Au­di R18 de Lu­cas di Gras­si, le lea­der bré­si­lien du cham­pion­nat de For­mule Elec­trique. Quant à la Re­bel­lion non­hy­bride du jeune Suisse Ma­théo Tu­scher, 19 ans, elle poin­tait au 6e rang. Toutes les voi­tures du Top 5 s’étaient ar­rê­tées sept fois pour ra­vi­tailler quand « Ko­ba » a pas­sé le re­lais à Sté­phane Sar­ra­zin, à 21 h 10. Et le Fran­çais est re­par­ti en tête, car son com­père ja­po­nais avait réus­si à faire 14 tours avec le plein d’es­sence, au lieu de 13 en moyenne pour les Porsche et les Au­di.

La pre­mière vic­time de marque, l’Au­di n° 7 des triples vain­queurs Tré­luyer­Fäss­ler­Lot­te­rer, a per­du six tours, soit près de 20 mi­nutes, à cause d’un chan­ge­ment de tur­bo qui n’était pas pré­vu au pro­gramme. « On s’est lais­sé sur­prendre, mais les gars ont tra­vaillé très vite », a ré­su­mé le grand ma­ni­tou d’Au­di Sport, le Dr Wolf­gang Ull­rich.

Brad Pitt… au ra­len­ti

Cette 84 » édi­tion des 24 Heures n’a vrai­ment dé­bu­té qu’à 15 h 52, après sept tours au ra­len­ti sur une piste dé­trem­pée par une grosse averse juste avant le dé­part don­né par l’ac­teur amé­ri­cain Brad Pitt. Un dé­part au ra­len­ti donc, der­rière la voi­ture de sé­cu­ri­té, pour soixante voi­tures, dont deux sont par­ties des stands, la Ford GT n° 67 et le pro­to non­hy­bride de l’écu­rie ByKolles.

Dans la ca­té­go­rie GTEP­ro, la ba­garre très at­ten­due entre Ford, Fer­ra­ri et Porsche, ar­bi­trée par Cor­vette et As­ton Mar­tin, a bien com­men­cé pour les Ita­liens, grâce à un su­perbe pre­mier re­lais de Gian­car­lo Fi­si­chel­la, l’ex­pi­lote de F1.

Quand le hé­ros lo­cal, le Man­ceau Sé­bas­tien Bour­dais, est mon­té dans la Ford GT n° 68, peu avant 21 h, la même Fer­ra­ri n° 82, pi­lo­tée par un autre Ita­lien, Mat­teo Ma­lu­cel­li, était en­core en tête, pour­sui­vie par trois voi­tures amé­ri­caines. Quelques mi­nutes plus tard, Bour­dais pas­sait en tête.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.