La cam­pagne de Ju­lien To­karz s’est ar­rê­tée à Clermont hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME ACTUALITÉ -

Dans le cadre de sa can­di­da­ture à la pré­si­dence du Conseil su­pé­rieur de l’ordre des ex­perts-comp­tables, Ju­lien To­karz, pré­sident du syn­di­cat ECF, est pas­sé par Clermont-Fer­rand hier.

Il était ac­com­pa­gné no­tam­ment de Jean­Luc Fla­beau, tête de liste ECF à la Com­pa­gnie na­tio­nale des com­mis­saires aux comptes. Clermont était une étape d’un tour de France « dont la vo­ca­tion est de por­ter les ar­gu­ments sus­cep­tibles d’in­vi­ter les adhé­rents (ou non) à faire leur choix ». Et Ju­lien To­karz de plai­der « pour une sim­pli­fi­ca­tion ad­mi­nis­tra­tive ». Vi­tale, se­lon ses dires. « Nos ca­bi­nets, comme nos clients, sup­portent de plus en plus cette com­plexi­té ad­mi­nis­tra­tive, la­quelle grève obli­ga­toi­re­ment la crois­sance. Qui plus est, ce­la se ré­per­cute en termes de coûts, par­ti­cu­liè­re­ment pour les TPE et PME. Il faut sim­pli­fier les choses, c’est l’idée que nous dé­fen­dons ».

Deuxième point fort du pro­gramme, « le vi­rage nu­mé­rique. His­to­ri­que­ment, les ca­bi­nets sont plu­tôt bien in­for­ma­ti­sés, mais une ré­or­ga­ni­sa­tion, plus de mé­thode que de ma­té­riel, est né­ces­saire. Nous vou­lons ac­com­pa­gner les ac­teurs dans cette dé­marche, tout le monde y ga­gne­ra en ren­ta­bi­li­té ».

En­fin, le pré­sident du syn­di­cat a in­sis­té la né­ces­si­té « de l’union dans notre pro­fes­sion ». Un di­plôme mais deux mé­tiers, ce­lui d’ex­pert et ce­lui de com­mis­saire, avec pour ce der­nier « un risque de concen­tra­tion au­quel nous de­vons ré­pondre. par la fu­sion des deux mis­sions ».

CAN­DI­DAT. Ju­lien To­karz.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.