Les dé­lices d’un duo jazz fu­sion­nel

An­dré Ma­nou­kian et Ma­lia, hier soir, au théâtre de Châ­tel­Guyon dans le cadre de Pia­no à Riom

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SI ON SORTAIT - Carole Eon-Gros­lier

«On s’est connu sur un mal­en­ten­du… ». C’est sur note d’hu­mour et de ten­dresse qu’An­dré Ma­nou­kian a re­la­té sa pre­mière fois avec Ma­lia, sa muse à la voix de ve­lours.

Au cours d’une soi­rée, mê­lant vir­tuo­si­té, vo­lup­té et folle complicité, le tan­dem a char­mé l’as­sis­tance du théâtre de Châ­telGuyon, dans le cadre du fes­ti­val Pia­no à Riom.

Cry me a ri­ver

Glis­sée dans une te­nue ocre, ample et va­po­reuse, la chan­teuse bri­tan­nique a fait cha­vi­rer l’au­di­toire sur ses re­prises las­cives de Cry me a ri­ver, In­dia song ou en­core Ne me quitte pas.

Lo­vé sur le pia­no d’à cô­té, An­dré Ma­nou­kian, vê­tu d’une veste au cuir un rien re­belle, a ani­mé le dia­logue amou­reux à la force de son agi­li­té et de son verbe ima­gé…, par­ti­cu­liè­re­ment sa­vou­reux.

Conquis, les spec­ta­teurs se sont pliés aux dé­si­rs des ar­tistes en re­pre­nant en choeur les stan­dards de la soul et du jazz au me­nu du soir… Avant de sa­luer de­bout le ta­lent d’un duo fu­sion­nel.

CLAIR OBS­CUR. An­dré Ma­nou­kian, com­po­si­teur et pia­niste de jazz mais aus­si homme de ra­dio et de té­lé­vi­sion, à jeu égal avec la chan­teuse Ma­lia dans des bal­lades pas­sion­nées. PHO­TO PIERRE COUBLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.