Une sai­son his­to­rique pour le FCC

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION -

La sai­son vient de se ter­mi­ner pour le Foot­ball Club de Cha­ma­lières (FCC) avec un ma­gni­fique dou­blé, cham­pion d’Au­vergne qui lui ouvre l’ac­ces­sion en CFA2 et vain­queur du chal­lenge Sé­ni­quette. En­tre­tien avec le co­pré­sident du club Didier Chas­tang.

Vous ve­nez de vivre une sai­son ex­cep­tion­nelle. Est-ce un ob­jec­tif rem­pli ou bien une bonne sur­prise ? Mon­tée de DHR la sai­son der­nière, l’ob­jec­tif pre­mier af­fi­ché en sep­tembre pour l’équipe fa­nion était bien évi­dem­ment le main­tien en DH. Les ré­sul­tats, plus que sa­tis­fai­sants, vont donc au­de­là de nos at­tentes d’au­tant qu’il faut se rap­pe­ler qu’en dé­cembre nous étions der­niers du clas­se­ment !

Vous al­lez jouer en CFA2, ni­veau ja­mais at­teint jus­qu’alors par le club. Ce­la im­plique-t-il des chan­ge­ments pour la ren­trée. C’est en ef­fet la pre­mière fois que le club at­teint le ni­veau de CFA2. Des chan­ge­ments ? Oui et non : pour la ren­trée des chan­ge­ments vont se pro­fi­ler au ni­veau bud­gé­taire. Notre bud­get va évo­luer tout en res­tant très mo­deste pour ce ni­veau. Des primes de matchs vont être ins­tau­rées, un en­traî­neur de gar­dien de but confir­mé va nous re­joindre. Le re­cru­te­ment se fe­ra sur 5 ou 6 joueurs mais nous au­rons la même phi­lo­so­phie de tra­vail. Nous conser­vons ce qui fait notre plus grande force : l’état d’es­prit so­li­daire des joueurs ain­si que l’as­si­dui­ té aux en­traî­ne­ments et le tra­vail dans la bonne hu­meur. Je di­rai que la star, c’est l’équipe ! En fait, Le plus grand chan­ge­ment se­ra de sa­voir s’adap­ter en dé­cou­vrant le ni­veau de la CFA !

Quelle est la po­li­tique du FCC concer­nant les équipes jeunes ? Le foot­ball club de Cha­ma­lières s’est struc­tu­ré en met­tant au coeur de ses pro­jets la for­ma­tion des édu­ca­teurs et des jeunes li­cen­ciés. Un tra­vail im­por­tant de re­struc­tu­ra­tion a été ef­fec­tué au sein du club de­puis 8 ans. Ce tra­vail re­pose sur la pé­ren­ni­sa­tion d’une po­li­tique de qua­li­té au ni­veau de la pré­for­ma­tion, puis de la for­ma­tion des jeunes. Le rôle des édu­ca­teurs dans ce dis­po­si­tif est es­sen­tiel, une pièce cen­trale de ce pro­jet. Le 17 juin 2016 la FFF a dé­ci­dé de nous dé­cer­ner le la­bel « Jeune Par Ex­cel­lence Au Titre de la Sai­son 2015/2016 ». Cette dis­tinc­tion fé­dé­rale qui nous est at­tri­buée pour trois ans consti­tue une re­con­nais­sance de notre tra­vail.

Vous avez éga­le­ment une équipe fé­mi­nine. Quelles sont les at­tentes la concer­nant ? La sai­son des filles a été sa­tis­fai­sante même si les ré­sul­tats ont par­fois été dif­fi­ciles. Elles ont mon­tré beau­coup de qua­li­tés et ont énor­mé­ment pro­gres­sé. Mal­heu­reu­se­ment nous sommes peut­être à la fin d’un cycle, plu­sieurs joueuses ayant des pro­blèmes d’emploi du temps, de dis­po­ni­bi­li­té. Nous tra­vaillons pa­ral­lè­le­ment à un pro­jet de fé­mi­ni­sa­tion de l’école de foot­ball. La sai­son pro­chaine nous per­met­tra de po­ser des ja­lons et de lan­cer, pour­quoi pas, une belle dy­na­mique.

Com­ment conce­vez-vous l’exer­cice de vos fonc­tions ? La pré­si­dence m’est confiée de­puis 8 ans avec de­puis ces deux der­nières an­nées une co­pré­si­dence avec Fré­dé­ric Saby. Notre ob­jec­tif est de pré­sen­ter les bi­lans de l’as­so­cia­tion à l’équi­libre voir en po­si­tif. Le bu­reau est com­po­sé d’en­vi­ron 10 per­sonnes et d’un co­mi­té di­rec­teur. Le foot­ball club de Cha­ma­lières fonc­tionne grâce à une équipe de bé­né­voles peu nom­breux mais très im­pli­qués et je tiens à dire ici que sans eux, le club n’en se­rait pas là au­jourd’hui. Je tiens donc à les re­mer­cier vi­ve­ment.

DIDIER CHAS­TANG. Un co-pré­sident pas­sion­né et clair­voyant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.