Un jar­din fran­çais à l’âm

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE -

Pour les en­vies d’échap­pées belles, des che­mins buis­son­niers, ser­pen­tant au­tour de haies trois fois cen­te­naires, mènent au char­mant po­ta­ger que cultive Ca­pu­cine, l’épouse de Pa­trick Ser­ma­di­ras, et à un jar­din fleu­riste aux sen­teurs en­ivrantes. La na­ture dis­ci­pli­née d’Ey­ri­gnac prend dans cet ar­pent un tour plus bo­hème, et livre des pans de terre in­times.

Plus d’un vi­si­teur a confié à So­phie May­nard le pa­ra­doxe de son émer­veille­ment : « Le croi­riez­vous ? Je n’aime ni l’art to­piaire ni le cô­té éli­tiste du jar­din à la fran­çaise, mais je me sens cu­rieu­se­ment bien ici, apai­sé, hors du temps. »

ÉQUI­LIBRE. Au fond d’une roseraie blanche, tra­ver­sée par des fon­taines pro­digues, un élé­gant to­rii ja­po­nais ouvre sur des prés en fleurs : l’ul­tim

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.