Le tendre hom­mage de « l’ami » Nicolas Hu­lot

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE -

Re­cueil d’images et de do­cu­ments pour cer­tains in­édits, le livre « Chi­rac-Ins­tan­ta­né(s) » est ponc­tué de quelques textes qui fe­ront date. La pré­face, si­gnée Nicolas Hu­lot, est de ceux-là.

À tra­vers ces quelques lignes, ce­lui qui a sou­vent été dé­crit comme le « Vert » de l’an­cien Pré­sident de la Ré­pu­blique, dé­crit la re­la­tion d’es­time, d’ami­tié et de pro­fonde af­fec­tion qui le lie à Jacques Chi­rac.

Une re­la­tion hu­maine. «Un homme qui aime la pâte hu­maine, at­ten­tif, ca­pable de mer­veilleux gestes de solidarité sans en cher­cher la moindre pu­bli­ci­té ni re­con­nais­sance ».

« L’homme po­li­tique un peu gauche, bien que de droite, dé­gin­gan­dé, agi­té, ri­gide, au­to­ri­taire, ar­ri­viste, s’est ef­fa­cé au pro­fit d’un homme or­di­naire ai­mant les gens or­di­naires, un bon vi­vant en­tré dans l’His­toire ».

Pour Nicolas Hu­lot, Jacques Chi­rac est « l’ar­ché­type du hé­ros po­li­tique, que les mé­dias ont sou­vent en­fer­mé dans un per­son­nage et ver­rouillé dans sa ca­ri­ca­ture. L’illustration du monde qui sé­pare l’image mé­dia­tique de la réa­li­té d’un per­son­nage ».

Un éclai­rage po­li­tique. Nicolas Hu­lot dit aus­si quelques mots du cô­té po­li­tique de leur re­la­tion : « Ce n’est pas cet as­pect­là qui nous a réunis », en pré­sen­tant un Jacques Chi­rac « ob­sé­dé par la Paix ». Poin­tant aus­si cer­tains désac­cords : « Dé­sac­cord quand je lui ai ma­ni­fes­té mon op­po­si­tion au trai­té consti­tu­tion­nel eu­ro­péen : « Je n’ou­blie pas la tris­tesse, la bles­sure que je lui ai in­fli­gée. Ce­la n’a pour au­tant pas af­fec­té notre re­la­tion mais j’ai vu la pro­fon­deur de son âme eu­ro­péenne ».

Sur l’éco­lo­gie, Nicolas Hu­lot rap­pelle que l’as­so­cia­tion Chi­rac­Eco­lo­gie a, pour lui, long­temps « te­nu de l’oxy­more ». « Vingt­cinq ans après, je peux té­moi­gner du che­min par­cou­ru ».

Une com­pli­ci­té. Nicolas Hu­lot ra­conte en­fin un Chi­rac qui lui a of­fert à deux re­prises des ren­contres avec Nel­son Man­de­la. Et ce­lui qui, « en sur­vê­te­ment, l’ac­cueillait cer­tains di­manches entre deux matches de foot à la té­lé »…

Au fi­nal, Nicolas Hu­lot réus­sit à dé­peindre l’em­preinte de Chi­rac dans la vie po­li­tique fra­çaise : « un trait d’union entre deux gé­né­ra­tions et deux styles d’hommes po­li­tiques, de de Gaulle à Sar­ko­zy. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.